mardi, avril 13, 2021

Soutenant la médiation koweïtienne, Washington appelle, à nouveau, à la résolution de la crise du Golfe

Courrier arabe

L’ambassadeur des États-Unis au Koweït, Alina Romanowski, a affirmé que «son pays continuera à soutenir les efforts déployés par la médiation koweitienne, pour résoudre la crise du Golfe», insistant sur le fait qu’«il était important de parvenir à une résolution durable au conflit».

«Nous continuons à travailler avec toutes les parties concernées pour tenter de résoudre la crise», avait-elle noté, selon les propos rapportés par le journal local koweitien, al-Qabas.

Elle souligna: «Nous soutenons les efforts déployés par la médiation du Koweït depuis son lancement, il y a 4 ans, et nous continuerons encore à la soutenir, aujourd’hui et demain», tout en indiquant que «Washington s’attend à voir un Conseil coopératif du Golf (CCG) uni et soudé».

«Aujourd’hui et plus qu’à n’importe quel autre temps, nous avons besoin d’un CCG uni pour faire face aux défis et aux menaces auxquels est confrontée la région», avait-elle ajouté, en espérant apprendre très prochainement de bonnes nouvelles à ce sujet, avait écrit le journal.

Rappelant que la crise du Golfe s’est déclenchée suite au blocus terrestre, aérien et maritime que Manama, Abu Dhabi, Riyad et le Caire avaient imposé le 5 juin 2017 à Doha, après l’avoir accusé de soutenir le terrorisme et d’entretenir des relations avec l’Iran.

Doha, à ce jour, continue à nier les accusations, dénonçant des tentations d’atteintes à sa souveraineté, et appelle sans cesse au dialogue inconditionnel pour résoudre les différends entre «les pays voisins et frères».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos