jeudi, janvier 21, 2021

Syrie: 5 civils tués dans des raids aériens russes à Idleb

Des avions de guerre russes ont tué cinq civils au moins, lorsqu’ils ont ciblé des quartiers résidentiels dans la zone de désescalade d’Idleb en Syrie, a déclaré lundi un groupe de défense civile travaillant dans ce pays ravagé par la guerre.

Les chasseurs russes ont visé 18 cibles dans des quartiers résidentiels dans la zone de désescalade d’Idleb en Syrie, selon les casques blancs.

Ces zones comprennent les villages de Kafr Nabl, Ehsim, Kansafra, Sufuhon, Hizareen, Kafar Aweed, Hass, Deir Sunbul au sud d’Idlib ainsi que les villes de Darat Izza et Kafr Nouran à l’ouest d’Alep.

La Syrie est plongée dans une guerre civile depuis le début de 2011, lorsque le régime d’Al-Assad a réprimé les manifestations pro-démocratiques.

Depuis lors, des centaines de milliers de personnes ont été tuées et plus de 10 millions d’autres déplacées, selon les chiffres de l’ONU.

Depuis plusieurs années, la Turquie met l’accent sur la sécurité des Syriens le long de sa frontière sud, à la fois contre les terroristes cherchant à former un «couloir terroriste» dans le nord de la Syrie et contre les attaques du régime d’Al-Assad, des forces russes et des milices soutenues par l’Iran.

En septembre 2018, la Turquie et la Russie ont convenu de faire de la province d’Idleb une zone de désescalade pour empêcher une offensive du régime, mais les forces du régime syrien ont malgré tout poursuivi leurs attaques, entraînant des pertes civiles et militaires.

Les récentes avancées des forces du régime ont fait fuir plus d’un million de civils vers la frontière avec la Turquie, qui accueille déjà plus de 3,7 millions de réfugiés, plus que n’importe quel autre pays du monde.

Ankara a demandé l’arrêt immédiat des attaques et le respect du cessez-le-feu, avertissant d’une riposte si les attaques ne s’arrêtent pas.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos