mercredi, août 17, 2022

Tchad : des groupes politico-militaires exigent, depuis Doha, la libération des manifestants de « Wakit Tama »

Les mouvements politico-militaires prenant part aux négociations de Doha au Qatar, ont souligné dans un communiqué qu’ils suivaient de près les évènements de la marche anti-française du 14 mai, suivie de l’arrestation des leaders de la coalition des partis politiques et de la société civile, « Wakit Tama ».

Les groupes politico-militaires ont exigé « la libération immédiate et sans condition » des personnes « arbitrairement arrêtées et détenues » en raison de leur participation aux manifestations.

Car, pour les groupes politico-militaires, « les manifestants sont venus exprimer leurs revendications légitimes conformément au principe du droit et à la liberté d’expression qui est garanti par la Constitution ».

Ils ont par ailleurs condamné « l’usage excessif de la force contre les manifestants qui sont sortis pour exprimer leur opinion de manière pacifique, civilisée et légitime ».

Ils ont condamné en particulier « l’incident mortel survenu dans l’enceinte de l’université Fayçal ainsi que la perte de sa main droite d’un lycéen ».

Pour les groupes armés en négociations à Doha, « les agissements du gouvernement ayant conduit à l’arrestation des manifestants et leur déportation ne favorise pas un climat serein pour la poursuite des négociations de paix et la tenue du dialogue national inclusif et souverain à N’Djamena ».

D’après leur communiqué, le gouvernement tchadien portera « toute la responsabilité de l’intégrité physique des prisonniers ».

Les mouvements politico-militaires ont également exhorté les manifestants à faire preuve de retenue et à éviter tout acte incivique, notamment la destruction des propriétés publiques ou privées.

Le 14 mai dernier, Wakit Tama (une coalition de partis politiques et d’organisations de la société civile) a organisé des manifestations à travers plusieurs villes du Tchad « pour dénoncer la politique française au Tchad ».

Le coordinateur de Wakit Tama, Me Max Loalngar, ainsi que plusieurs de ses partisans ont été arrêté et déféré à la maison d’arrêt de Klessoum.

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Ndjamena qui les a placés sous mandat de dépôt, les accuse de « destruction des biens et troubles à l’ordre public ».

SourceAgences

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Le Qatar et la France discutent des évolutions en Libye

Un haut responsable au ministère qatari des Affaires étrangères a discuté, ce mardi, avec l’envoyé spécial du président français Emmanuel Macron en Libye, Paul...

Coupe du monde 2022: Le Qatar remplace le nom d’Israël par «Territoires palestiniens occupés»

Des Israéliens ont protesté après que le site de la FIFA, dédié aux réservations de la Coupe du monde 2022, prévue au Qatar, a...

Le Qatar envoie des aides financières pour payer les salaires des militaires libanais

L’armée libanaise a reçu, ce vendredi 12 août 2022, la première tranche de l’aide financière de 60 millions de dollars, promise par l’émir du...

Gaza : Le Qatar s’engage à financer la reconstruction des maisons détruites lors de l’offensive

Le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a signalé ce vendredi 12 août 2022, que «le Qatar s’est engagé à financer la reconstruction des maisons...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here