vendredi, décembre 4, 2020

The Guardian: des preuves montrant que l’Arabie saoudite dissimule les massacres de civils au Yémen

Courrier arabe

Le quotidien britannique « The Guardian » a publié un article écrit par son rédacteur diplomatique Patrick Wintor dans lequel il a évoqué un rapport réalisé par un groupe international de droit ayant présenté des preuves qui accusent la coalition arabe au Yémen, à sa tête l’Arabie Saoudite, de dissimuler son implication dans des raids menés contre les civils.

Wintor estime que ces nouvelles allégations vont exercer des pressions sur le gouvernement britannique qui prépare actuellement une réponse à une décision judiciaire lui demandant de réexaminer la délivrance des autorisations de vente d’armes à l’Arabie Saoudite.

Le même écrivain a expliqué que le groupe « Global Legal Action Network » ainsi que le cabinet d’avocats britannique « Bindmans » ont présenté ce rapport composé de 288 pages au ministre de Commerce Liz Truss. Il contient des dépositions de témoins et des analyses des raids aériens menés par la coalition.

Wintour a affirmé que ce rapport à été réalisé indépendamment et de la manière la plus complète possible.

Il a indiqué que la plupart des preuves ont été collectées par l’association yéménite « Mowatana » (citoyenneté) avec laquelle collabore l’ONU. Elle est chargée de suivre la situation des droits de l’homme dans le pays.

L’écrivain britannique a affirmé que dans la majorité des cas, ces preuves contredisent les conclusions de l’enquête menée par la coalition arabe.

The Guardian a assuré que le travail accompli par cette association est neutre, précisant qu’elle détient des chercheurs de terrain dans 21 gouvernorats parmi 22 au Yémen.

Wintour a souligné que les preuves ont été obtenues par Arron Merat, journaliste et chercheur.

Merat a déclaré au journal: « ce rapport montre non seulement le ciblage des civils par Riyad, mais aussi le fait qu’elle a dissimulé cela en manipulant les enquêtes sur ces incidents ».

Il a ajouté: « le pire, c’est que le gouvernement britannique prétend qu’il prend ses décisions de la vente ou pas des armes à l’Arabie Saoudite selon les informations qui lui sont fournies par ce même pays ».

Le journal a affirmé que le droit britannique interdit le gouvernement de délivrer des autorisations d’exportation d’armes en cas d’un « danger manifeste » d’être utilisées intentionnellement ou par accident contre des civils.

Selon le même quotidien, des ministres du gouvernement britannique ont avoué qu’ils n’ont pas procédé à une analyse indépendante, et qu’ils se sont basés sur des rapports soumis par l’équipe conjointe d’évaluation des incidents.

Rappelons que depuis cinq ans, le Yémen vit un guerre civile horrible suite à l’intervention de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite pour combattre les Houthis appuyés par l’Iran. Une guerre ayant fait plus de 60 mille victimes dont la majorité sont des civils en plus du déplacement de millions d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...