samedi, juin 25, 2022

Tripoli: l’aviation de Haftar bombarde une école à « Abu Salim »

La milice de Khalifa Haftar, a ciblé avec un missile Grad, samedi, une école dans le secteur d’Abou Salim de la capitale libyenne, Tripoli.

Une source militaire des forces gouvernementales d’entente nationale a déclaré à Anadolu: « La milice de Haftar continue de viser les quartiers résidentiels de Tripoli. »

La source, qui a requis l’anonymat, a ajouté « qu’un missile Grad a atterri dans l’école Noor al-Maarif dans le quartier al-Akwakh d’Abou Salim ».

Vendredi, les forces gouvernementales d’entente nationale ont déclaré: « Les condamnations de l’ONU n’ont pas empêché et n’empêcheront pas les milices de Haftar de bombarder des civils. La seule chose capable de les en empêcher est d’utiliser le droit de se défendre. »

C’est ce qu’indiquent les déclarations du porte-parole des forces gouvernementales, Mohamed Qanounou, publiées par le centre des médias de « l’Opération Volcan de la colère », sur sa page officielle sur Facebook.

« Le bombardement aveugle des gangs (milices de Haftar) ciblant des quartiers civils est une tentative de contrecarrer tous les efforts de dialogue, comme ils l’ont fait depuis le début de l’agression et en présence du Secrétaire général des Nations Unies (Antonio Guterres) », a ajouté Qanounou.

« Pour qu’il y ait la paix dans l’avenir de la Libye, il est devenu nécessaire de faire taire les plates-formes de missiles et d’éliminer leur danger pour les civils », a-t-il ajouté.

Jeudi, la mission de l’ONU en Libye a fermement condamné les violations continues du cessez-le-feu annoncé le 12 janvier, telles que les bombardements répétés au cours des deux derniers jours de l’aéroport de Mitiga et des zones résidentielles de Tripoli.

Les violations par Haftar du cessez-le-feu, qui est en vigueur depuis le 12 janvier à l’initiative turco-russe, sont au mépris d’une résolution du Conseil de sécurité appelant à son respect.

Depuis le 4 avril 2019, les forces de Haftar ont lancé une offensive pour contrôler Tripoli (Ouest), le siège du gouvernement d’entente nationale, dont Haftar ne reconnait ni la légitimité ni l’autorité.

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Mali: 70 mille réfugiés et demandeurs d’asile recensés (HCR)

Le nombre de réfugiés et demandeurs d'asile au Mali est estimé à environ 70 000 personnes, majoritairement des Nigériens, des Burkinabè, et des Mauritaniens,...

France : Macron perd la majorité absolue à l’Assemblée nationale, selon les estimations du second tour des législatives 2022

La coalition présidentielle Ensemble! (LREM et ses alliés) a perdu la majorité absolue à l'Assemblée nationale de France à l'issue du second tour des...

Parlementaire libyen : échec de la rencontre d’al-Mechri et Salah au Caire

Une source parlementaire libyenne a révélé, samedi, l'échec de la rencontre attendue entre le président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled al-Mechri, et le...

L’ONU condamne les « discours de haine » en Libye

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) a condamné les "discours de haine" qui sévissent dans le pays. C'est ce qui ressort d'un...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here