jeudi, mai 6, 2021

Trois organisations libyennes rejoignent une affaire pour demander aux Américains de ne plus vendre des armes aux Émirats arabes unis

Courrier arabe

Trois organisations libyennes ont rejoint une affaire portée auprès d’un tribunal américain, contre le ministère américain des Affaires étrangères, demandant à l’administration américaine «de ne plus vendre d’armes aux Émirats arabes unies (EAU)».

Le Centre des affaires de la politique étrangère à New York, signala que «l’organisation des droits de l’homme «Solidarité», celle de «la Ligue des innocents, des martyrs et des invalides de l’offensive aérienne émirato-égyptienne» et celle des «Familles des martyrs et des invalides victimes de l’académie militaire de Tripoli» avaient rejoint une plainte portée contre le MAE américain au sujet des accords de vente d’armes conclus avec les EAU».

«Les différentes parties demandent que la décision annoncée par le gouvernement américain pour vendre des armes aux EAU, soit jugée arbitraire et comme étant une violation aux procédures administratives», avait noté le Centre sur son site officiel.

Il ajouta : «Ils ont aussi demandé au tribunal d’ordonner au gouvernement américain de suspendre les accords de ventes conclus avec les EAU et de retirer les autorisations qui permettent à Washington d’agir de la sorte».

Il est à noter que ceci se présente après que l’administration américaine avait signalé au Congrès qu’elle comptait relancer un accord pour vendre aux Emiratis des armes estimées à 23 milliards de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos