lundi, novembre 30, 2020

Trump annonce la reprise des négociations de paix avec les Talibans

Le président américain, Donald Trump, a annoncé, jeudi, la reprise des négociations de paix avec le Mouvement des Talibans, après moins de trois mois de suspension, ont rapporté des médias américains.

C’est ce qui ressort d’une réunion tenue par Trump avec son homologue afghan, Ashraf Ghani, dans la base militaire de Bagram, en marge de la visite inopinée du président américain en Afghanistan à l’occasion de la fête du Thanksgiving.

Plus tôt dans la journée, l’avion de Trump avait atterri dans la base aérienne de Bagram, centre des opérations aériennes américaines, en dehors de la capitale afghane Kaboul, après avoir quitté Floride discrètement dans un voyage non-annoncé.

Le journal américain “New York Times” a cité Trump qui indique avoir repris les négociations de paix avec les Talibans.

« Le Mouvement des Talibans voudrait conclure un accord et nous allons le rencontrer », a précisé Trump, dans ce contexte.

Et de poursuivre que « nous resterons jusqu’à aboutir à un accord ou réaliser une victoire absolue ».

Le président américain a assuré, dans le même ordre d’idées, vouloir réduire le nombre des soldats américains de 12 ou 13 mille à 8600 éléments.

Il a souligné que le Mouvement des Talibans est prêt à accepter le cessez-le-feu, qui faisait l’objet de différend auparavant.

Il s’agit de la première visite de Trump en Afghanistan, depuis son accès au pouvoir en 2017. Cette visite a été programmée dans la discrétion absolue pour des raisons sécuritaires.

Le 7 septembre dernier, Trump avait annoncé la suspension des concertations avec le Mouvement des Talibans et avait annulé des réunions prévues avec les dirigeants du Mouvement à Camp David.

L’émissaire américain pour l’Afghanistan, Zalmay Khalilzad, avait tenu neuf cycles de négociations avec les Talibans à Doha, sans donner de détails sur leurs contenus.

Depuis l’invasion américaine en 2001, l’Afghanistan connait un conflit entre le Mouvement des Talibans, d’une part, et les forces gouvernementales et internationales, dirigées par Washington, d’une autre part. Cette guerre a fait des milliers de victimes parmi les civils.

Le Mouvement des Talibans, qui prend le contrôle de près de la moitié du pays, mène des attaques presque quotidiennes contre le gouvernement et refuse d’entretenir des négociations directes avec ce dernier.

Le Mouvement met pour condition aux négociations de paix la sortie des forces américaines du pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte, selon la presse israélienne

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte dans les prochaines semaines, afin de rencontrer le Président égyptien, Abdel Fattah...

Le quatrième round du dialogue libyen démarre lundi au Maroc

Le quatrième round des négociations entre la Chambre des Représentants libyenne et le Haut Conseil d'Etat libyen, débutera lundi, dans la ville de Tanger (nord du Maroc),...

Palestine: La solution à deux États devient de plus en plus difficile à atteindre,...

« Il est douloureux que la Cause de la Palestine reste toujours sans résolution jusqu'à présent », a déclaré, dimanche, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio...

Israël refoule deux personnalités émiraties respectées dans leur pays

Les autorités israéliennes ont refoulé, samedi, deux personnalités émiraties d’entrer au pays, sous prétexte de ne pas avoir conclu les procédures nécessaires exigées en...

Maariv : les visites mutuelles et contacts entre Israël et l’Arabie saoudite se trament...

Le journal hébreu "Maariv" a révélé, lundi denier, que les relations entre Israël et l'Arabie saoudite existent depuis une longue date à savoir de...