mercredi, août 4, 2021

Tunisie: confinement général dans les gouvernorats ayant un taux de contamination élevé

Le gouvernement tunisien a décidé, samedi, d’imposer un confinement général dans les gouvernorats ayant un taux de contamination élevé, alors que les habitants du gouvernorat de Kairouan (centre) ont organisé une manifestation pour protester contre la situation épidémiologique critique dans cette ville, à la suite de la flambée des contaminations.

Le gouvernement a déclaré, dans un communiqué consulté par l’Agence Anadolu, que son chef Hichem Mechichi, a décidé « à partir de demain, dimanche, d’imposer un confinement général à tous les gouvernorats dont le taux d’infection dépasse 0,4% », sans préciser le nom des villes.

L’Exécutif a aussi annoncé la création de centres régionaux de mise en quarantaine pour accueillir les cas positifs et l’installation d’hôpitaux de campagnes pour la prise en charge des personnes contaminées tout en prenant en considération l’approvisionnement en oxygène, rapporte l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP/Officielle).

Par ailleurs, les campagnes de vaccination seront intensifiées, les équipes médicales seront mobilisées et les laboratoires seront renforcés pour pouvoir identifier le variant de la Covid-19.

D’après le communiqué, le gouvernement mobilisera des cadres médicaux attachés à d’autres ministères pour appuyer les efforts du ministère de la Santé à l’échelle régionale.
Selon le même communiqué, « il a été décidé d’affecter l’équipe militaire actuellement à Kairouan pour coordonner le transfert des patients entre les différentes structures de santé au niveau local et entre les gouvernorats, pour les cas graves ».

Dans le même contexte, des dizaines de Tunisiens et d’activistes de la société civile ont participé, samedi, à des « funérailles symboliques » dans la ville de Kairouan, en raison de la flambée sans précédent des contaminations au coronavirus.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu, les manifestants ont réclamé le renforcement des équipements médicaux et paramédicaux ainsi que le personnel médical dans les différents hôpitaux, pour sauver la vie des personnes contaminées.

Selon les dernières statistiques officielles, Kairouan a enregistré, vendredi, 304 nouvelles infections et 6 décès dus au coronavirus, soit environ 13,3% du total des contaminations et 6,5% du nombre de décès à l’échelle national.

Vendredi, le ministère de la Santé a dépêché une équipe médicale dirigée par le directeur général de la santé, Faissal ben Saleh, le président du comité de la famille, docteur Ihab al-Labban, et Jalila ben Khalil membre du Comité scientifique de lutte contre la Covid-19 et professeure de médecine intensive-réanimation, à Kairouan, suite à la grave vague d’infection qui a secoué cette région.

De son côté le Président tunisien, Kaïs Saïed a décidé d’installer un hôpital militaire de campagne à Kairouan afin d’endiguer la propagation de la Covid-19 et appuyer les efforts déployés par le cadre médical et paramédical dans la région.

Kairouan souffre d’une infrastructure sanitaire précaire et se trouve dans l’incapacité d’accueillir les patients dans ses services de réanimation, en plus du nombre limité des médecins spécialistes, selon les observateurs.

Jusqu’au vendredi 18 juin, le coronavirus a touché 378 982 personnes en Tunisie, dont 13 874 sont décédées et 330 331 se sont rétablies.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos