lundi, juin 27, 2022

Tunisie: Le gouvernement tunisien sera annoncé la semaine prochaine

 Tunisie aura un nouveau gouvernement au cours de la semaine prochaine », a annoncé dimanche le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, lors d’une brève conférence de presse.

S’adressant aux journalistes, après une série de réunions dans la banlieue nord de Tunis avec quatres chefs de partis politiques les plus influents au parlement, M. Jemli a assuré que « d’autres scénarios sont évocables pour interagir avec les décisions de certains partis qu’il avait précédemment invités à participer à la coalition gouvernementale, à savoir le parti islamiste Ennahdha (majoritaire), le Mouvement démocrate, le Mouvement du peuple et le parti Tahya Tounes (Vive la Tunisie).

Plus tôt dans la journée de ce dimanche, le Courant démocrate (22 sièges au parlement) ainsi que le Mouvement du peuple (16 sièges) ont déjà confirmé, officiellement, qu’ils ne feront pas partie du nouveau gouvernement et qu’ils s’aligneront dans l’opposition.

M. Jemli a ajouté qu’il avait préparé plus de trois scénarios portant sur la formation de son prochain gouvernement, en affirmant: « quiconque se prépare à former un gouvernement doit prévoir toutes les possibilités probables et définir également un premier, deuxième, troisième et quatrième scénarios », a-t-il dit.

Lors d’un point de presse, ce dimanche, Hatem Malki, dirigeant du Parti Qalb Tounes (Cœur de Tunisie, deuxième parti au parlement avec sièges), a appelé Ennahdha à accélérer la formation du gouvernement, à la lumière de l’état du vide institutionnel et les éventuelles répercussions qu’il pourrait générer.

M. Malki a, par ailleurs, mis en garde, quant à la délicatesse des conjonctures politiques, économiques et sociales que traverse le pays et l’état de ce qu’il qualifie de « congestion » dans lequel il vit (le pays).

Selon certains observateurs locaux, le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, est désormais dans une situation des plus embarrassantes notamment en perdant une grande partie de sa « ceinture politique » requise pour avoir la confiance du parlement et plus particulièrement après que l’Alliance Dignité (17 sièges et principal allié du parti Ennahdha) a annoncé officiellement, ce dimanche, qu’il ne votera pas favorablement au nouveau cabinet de Habib Jemli.

SourceAgences

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté, jeudi, dans la ville de Sousse (est) par la police, selon des médias locaux et...

Tunisie-Manifestations : La population dénoncent le projet de la constitution et la révocation de 57 juges  

Des centaines de Tunisiens ont manifesté ce dimanche à Tunis, la capitale du pays, pour protester contre la révocation de 57 juges et contre...

Tunisie: la grève des magistrats reconduite pour une troisième semaine

Les magistrats tunisiens ont décidé, samedi, de reconduire pour une troisième semaine d’affilée leur grève, observée en signe de protestation contre la révocation par...

Tunisie : Un tribunal militaire emprisonne un avocat pour avoir «humilié un juge»

En Tunisie, un tribunal militaire a ordonné la mise en prison de l'avocat opposant du régime, Seif Eddine Makhlouf, pour «avoir humilié un juge». Une...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here