mardi, juillet 5, 2022

Tunisie/UGTT: « la grève générale est une occasion pour défendre les droits économiques et sociaux »

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a indiqué, mercredi, que « la grève générale prévue le 16 juin dans le secteur public est une occasion pour les travailleurs d’exprimer leur attachement à leurs droits ».

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié par la centrale syndicale et relayé par l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP/officiel).

 »Cette grève est l’occasion pour défendre les droits économiques et sociaux et de protester contre l’atermoiement du gouvernement qui n’a pas satisfait les revendications légitimes du peuple », a expliqué le communiqué.

Rappelons que la réunion de lundi dernier tenue, dans le cadre de la commission centrale de réconciliation, n’a pas abouti à des résultats positifs.

D’après la même source, l’UGTT a dénoncé la campagne de dénigrement, « sans précédent », dont elle est la cible depuis l’annonce de la grève générale.

« La situation sociale des salariés s’est largement détériorée face à hausse des prix, la baisse du pouvoir d’achat, la prolifération de la spéculation et de la contrebande et l’augmentation du chômage », a rapporté la TAP.

Et le communiqué de poursuivre : « les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir n’ont pas réussi à trouver des solutions à ces problèmes ».

« En effet, le gouvernement actuel tient à alourdir les charges des salariés et à ne pas mettre en application les conventions signées précédemment en leur faveur », a fustigé la centrale syndicale.

Cette grève survient, alors que la Tunisie souffre depuis le 25 juillet dernier d’une crise politique aiguë, lorsque le président de la République Kaïs Saïed avait imposé des mesures « d’exception », s’agissant entre autres de la dissolution du Parlement ainsi que du Conseil supérieur de la magistrature tout en légiférant par décrets présidentiels.

La majorité des forces politiques et sociales tunisiennes, rejette les décisions de Saïed, qu’elle considère comme étant « un coup d’Etat contre la Constitution », tandis que d’autres partis les soutiennent, estimant qu’il s’agit d’une « restauration du processus de la Révolution » de 2011.

Saïed, qui avait entamé un mandat présidentiel de cinq ans en 2019, a dit que ses décisions sont des mesures prises dans le cadre de la Constitution pour protéger l’État « d’un péril imminent », mettant l’accent sur la préservation des droits et des libertés.

SourceAgences

Dernières infos

Bloomberg : «Doha organisera bientôt de nouvelles discussions sur l’accord nucléaire»

L’agence américaine, Bloomberg, a signalé ce jeudi qu’«il était...

Des officiers israéliens étaient présents aux manœuvres militaires organisées au Maroc  

La chaîne israélienne Kan a indiqué que «des officiers...

Tunisie : Sadok Belaïd désavoue le projet de Constitution de Saïed

L'ancien doyen de la faculté de droit de Tunis,...

Iran : plusieurs séismes font 5 morts et 84 blessés dans le sud du pays (Lead)

Les autorités iraniennes ont annoncé qu'au moins 5 personnes...

À ne pas rater

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les...

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Tunisie : Sadok Belaïd désavoue le projet de Constitution de Saïed

L'ancien doyen de la faculté de droit de Tunis, Sadok Belaïd, qui a présidé la commission chargée de rédiger la nouvelle Constitution tunisienne, a...

Tunisie: la centrale syndicale laisse libre choix à ses adhérents de participer au référendum

L'Union générale tunisienne du travail (Ugtt - centrale syndicale) a annoncé, samedi, laisser le libre choix à ses adhérents de participer ou pas au...

Tunisie: le budget alloué au référendum est de 50 millions de ‎dinars‎

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Farouk Bouasker, a ‎annoncé que "le budget alloué au référendum est de 50 millions...

Tunisie: le décret-loi portant publication du projet de la nouvelle Constitution est promulgué

Le président tunisien Kaïs Saïed a promulgué, jeudi, le décret-loi portant publication du projet de la nouvelle Constitution qui sera soumis à un vote...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here