mardi, juin 15, 2021

«Twitter et Instagram censurent les publications liées aux violations d’al-Aqsa», dénoncent des activistes palestiniens

Courrier arabe

Des activistes palestiniens ont signalé que «Twitter et Instagram avaient censuré des publications liées aux violations commises par les forces israéliennes contre les fidèles, dans la mosquée d’al-Aqsa».

Les activistes ont signalé sur leurs comptes «qu’Instagram avait censuré un hashtag (al-Aqsa) lancé pour interagir sur les évènements et que Twitter avait bloqué les comptes d’activistes et de journalistes palestiniens et leur avait limité la publication des tweets».

Violations contre le contenu palestinien

Le centre Sada Social a indiqué «avoir archivé plus de 38 violations à l’encontre du contenu palestinien, sur divers plates-formes virtuelles».

Il signala, lors d’un communiqué, que «30 violations furent signalées sur Facebook, 2 sur Twitter, et 3 sur Instagram, et 1 sur TikTok, Youtube et Whatsapp».

«Facebook a interdit une réunion virtuelle organisée par le programme académique pour l’étude de la communauté arabe et musulmane à l’étranger, à l’université de San Francisco», avait-il déclaré.

Il indiqua que «Facebook a également lancé une campagne contre des comptes palestiniens ayant publié du contenu en rapport avec les martyrs Omar al-Barghout et Ahmad Yacine, et a sanctionné des utilisateurs ayant exprimé leur opinion au sujet des élections palestiniennes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos