dimanche, janvier 17, 2021

Un appel au jugement dans l’affaire du coup d’État émirato-saoudien en Tunisie

Courrier arabe

L’avocat de l’ancien ministre tunisien de l’Intérieur, Lotfi Brahem,  a annoncé qu’il fera appel du jugement émis par la justice française sur l’action intentée par Brahem contre le journaliste français Nicolas Beau, le propriétaire du site d’information « Mondafrique ».

Brahem accuse ce site de « nourrir la rumeur selon laquelle il planifierait un coup d’état militaire en Tunisie avec l’aide des Émirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite ».

Son avocat, Al-Habib Al-Zamali, a indiqué que le jugement émis par le tribunal de grande instance de Paris est susceptible de recours en soulignant qu’il fait confiance à « l’équité de la justice française ».

Le site émirati « Erem News » a rapporté les propos de Al-Zamali: « le tribunal a reconnu la nullité de la procédure et non pas son non-lieu comme l’ont écrit certains sites suspects », précise l’avocat.

Il a ajouté: « le tribunal a fondé son jugement sur le fait que l’article publié par le journaliste français – où il a accusé Brahem de planifier un coup d’état en Tunisie – n’a pas inclu des propos insultants vis-à-vis de l’ancien ministre ».

L’avocat a expliqué: « la justice française a considéré que les informations sur lesquelles a porté l’article de Nicolas Beau ne sont que des pensées et des opinions propres à lui et ne relèvent pas d’une inimitié personnelle contre Brahem ».

Rappelons que Brahem a chargé un comité de défense international de poursuivre en justice tous ceux qui l’ont accusé de planifier un coup d’état soutenu par l’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis comme le journaliste français Nicolas Beau, la chaîne d’information Al-Jazeera et certains blogueurs tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos