dimanche, juin 13, 2021

Un Coordonnateur de l’ONU sous le choc à cause de l’assassinat des enfants à Gaza

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a exprimé, samedi, « son choc face au meurtre de 8 enfants palestiniens lors d’un raid israélien contre le camp de réfugiés d’Al-Shati, à l’ouest de Gaza, soulignant la nécessité de mettre fin aux « hostilités ».

Samedi à l’aube, Israël a tué 10 Palestiniens, dont 8 enfants et deux femmes dans le camp de réfugiés palestiniens d’al-Shati, à l’ouest de la ville de Gaza, après avoir détruit leur maison alors qu’ils étaient à l’intérieur.

Tor Wennesland a déclaré dans un post sur son compte Twitter « je suis choqué par l’incident horrible qui a eu lieu dans le camp de réfugiés d’Al-Shati à la suite d’une frappe aérienne israélienne, au cours de laquelle 8 enfants palestiniens ont été tués. »

« Depuis le 10 mai, 40 enfants ont été tués à Gaza à la suite de frappes israéliennes, tandis que deux autres ont été tués en Israël par des roquettes palestiniennes, je suis triste pour leur vie si courte », a-t-il ajouté.

Le responsable onusien a également déclaré que « les enfants sont toujours victimes de cette escalade meurtrière, et je répète que les enfants ne doivent pas être la cible de violence ni être exposés à des préjudices, et ces hostilités doivent cesser immédiatement ».

Selon le ministère palestinien de la Santé, le nombre des victimes des attaques israéliennes contre Gaza est passé à 139 martyrs, dont 40 enfants et 22 femmes, tandis que 1 038 palestiniens ont souffert de blessures de différentes gravités.

Les hostilités se sont intensifiées dans les Territoires palestiniens à la suite des attaques « brutales » commises par la police et les colons israéliens, depuis le début du mois saint de Ramadan, le 13 avril, à Jérusalem, en particulier dans la région de « Bab al-Amoud », autour de la mosquée Al-Aqsa, et dans le quartier « Sheikh Jarrah », où Israël tente expulser de leurs maisons 12 familles palestiniennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos