samedi, juin 12, 2021

Un demi-milliard de dollars fourni par le Qatar pour la reconstruction de Gaza

L’émir du Qatar, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, a décidé, mercredi, de fournir un demi-milliard de dollars pour soutenir la reconstruction de Gaza, affectée par l’agression israélienne.

« À l’aune des directives de l’émir Tamim bin Hamad Al Thani, le Qatar annonce la consécration de 500 millions de dollars pour soutenir la reconstruction de Gaza », a déclaré le ministre qatari des Affaires étrangères, Cheikh Mohammed bin Abdul Rahman Al Thani, sur Twitter.

« Nous continuerons à soutenir les frères en Palestine afin de parvenir à une solution juste et durable pour établir leur État indépendant », a-t-il ajouté.

Il existe un comité qatari pour la reconstruction de la bande de Gaza, affilié au ministère des Affaires étrangères, dirigé par l’Ambassadeur Mohammed Al-Emadi, et il joue un rôle majeur dans la mise en œuvre des projets qui servent la population de Gaza et atténuent les effets du blocus imposé depuis des années.

Ainsi, le Qatar sera le deuxième pays arabe à annoncer son soutien à la reconstruction de la bande de Gaza, après l’Égypte, à la suite de la récente agression israélienne contre l’enclave palestinienne.

Le 18 mai, le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi a annoncé l’allocation de 500 millions de dollars pour la reconstruction de la bande de Gaza.

Les hostilités se sont intensifiées dans les Territoires palestiniens à la suite des attaques « brutales » commises par la police et les colons israéliens, depuis le début du mois béni de Ramadan, le 13 avril, à Jérusalem, en particulier dans la région de «Bab al-Amoud», autour de la mosquée Al-Aqsa, et dans le quartier «Sheikh Jarrah», où Israël tente d’expulser 12 familles palestiniennes de leurs maisons en faveur des colons.

L’agression contre les territoires palestiniens depuis le 13 avril a fait 287 martyrs, dont 69 enfants, 40 femmes, et 17 personnes âgées, en plus de 8900 blessés.

À l’aube du vendredi 21 mai, un cessez-le-feu parrainé par l’Égypte est entré en vigueur entre les factions palestiniennes dans la bande de Gaza et Israël, après l’agression militaire israélienne qui a duré 11 jours sur l’enclave palestinienne, habitée par plus de deux millions de Palestiniens, et assiégée par Tel-Aviv depuis l’été 2006.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos