lundi, juin 14, 2021

Un père et ses trois fils tués à Gaza suite au bombardement de leur maison par Israël

Les équipes de la défense civile ont pu extraire, à l’aube de vendredi, les corps de quatre martyrs civils palestiniens des décombres de leur maison, détruite à la suite du bombardement israélien visant Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza.

Une source de la défense civile a déclaré au correspondant de l’Agence Anadolu (AA) que les victimes étaient un père et trois de ses fils, de la famille « Al-Attar », tandis que d’autres personnes sont portées disparues.

Il y a environ deux heures, l’armée israélienne a lancé des raids «violents et sans précédent» visant des cibles dans le nord de la bande de Gaza.

Le correspondant de l’AA a rapporté que l’armée israélienne avait procédé à des tirs d’artillerie et des frappes aériennes, simultanément et sans précédent, dans les régions de l’est, de l’ouest, du centre et du nord de la bande de Gaza.

Il a expliqué que « l’électricité a été coupée dans de vastes zones du nord de la bande de Gaza, à la suite du bombardement israélien intense et de la recrudescence des flammes dans les sites cibles, sans fournir d’amples détails.

Selon l’AA et des sources médicales dans la bande de Gaza, les raids israéliens ont fait plusieurs blessés parmi les Palestiniens, sans que des statistiques précises soient disponibles.

Pour sa part, l’armée israélienne a déclaré, dans un communiqué, que « les forces aériennes et terrestres lancent actuellement des raids sur la bande de Gaza ».

Dans une autre déclaration, l’armée a indiqué « qu’un avion de combat et autres aéronefs militaires ont attaqué plusieurs bâtiments contenant des armes appartenant au Hamas et au Jihad islamique, dont un dépôt appartenant à un agent du système maritime du Hamas (sans le nommer) ».

La situation a explosé à la suite des attaques violentes commises par la police et les colons israéliens, depuis le début du mois béni du Ramadan, le 13 avril, à Jérusalem, en particulier dans le quartier « Bab Al-Amoud », la mosquée Al-Aqsa et ses environs, ainsi que le quartier « Sheikh Jarrah », où Israël tente d’évacuer 12 maisons des familles palestiniennes au profit des colons.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos