lundi, mai 10, 2021

Un tribunal américain relance une affaire contre Khalifa Haftar et avertit la défense

Courrier arabe

Le tribunal de Virginie, aux États-Unis a annulé, mardi 23 février, un jugement par contumace prononcé contre le général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, après une demande présentée par la défense de ce dernier.

Emadeddin Zahri Muntasser, de l’Institution pour la démocratie et les droits de l’homme, a publié un communiqué sur sa page Facebook officielle, signalant que «la nouvelle équipe de défense de Khalifa Haftar avait déposé une pétition pour résilier le jugement prononcé contre son client, car elle n’avait pas communiqué avec le tribunal».

«L’avocat de la défense a promis de répondre aux demandes du tribunal, d’appliquer ses décisions, et de respecter les délais, s’il acceptait d’annuler le jugement prononcé et de relancer l’affaire», avait-il noté.

Il indiqua aussi : «L’avocat de la défense a souligné que les lois de l’État exigeaient que l’avis du procès soit envoyé vers le lieu de résidence du concerné, et affirma que ce ne fut pas le cas».

Il continue : «L’accusation a demandé au tribunal d’obliger la défense à couvrir les frais de l’avocat de l’accusation en guise de punition pour son retard et sa procrastination».

Ainsi il affirma : «Le tribunal a décidé d’annuler le jugement prononcé par contumace contre Haftar, avertissant sa défense contre tout retard».

Au final il souligna que «la justice américaine n’apprécie pas trop les jugements par contumace et estime qu’il est préférable de donner aux parties une seconde chance pour traiter l’affaire et se défendre».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos