jeudi, mai 6, 2021

Voici l’histoire de l’accident où la belle fille de Mouammar Kadhafi a renversé des policiers et tué une fille à Damas  

Courrier arabe

L’accident suite auquel la belle fille de l’ancien guide libyen, Mouammar Kadhafi a renversé des policiers et des civils, a soulevé l’opinion public syrien écœuré à voir les crimes constamment commis par des personnalités proches du régime de Bachar al-Assad.

Aline Skaf, l’épouse du fils de l’ancien guide libyen, libanaise de nationalité et réfugiée politique en Syrie, a été attaquée par les activistes, opposants et partisans du régime syrien, à cause de l’accident qu’elle a commis au début de la semaine dernière, et suite auquel une jeune étudiante perdit la vie.

Les médias locaux ont indiqué que «Skaf, à bord de son Rang Rover, était ivre, et avait renversé, au quartier al-Mozza à Damas, une patrouille de police ainsi que 3 civils, dont une étudiante décédée sur le coup».

«Bien que des témoins assurent sa culpabilité, personne ne l’a rappelée à l’ordre, car elle jouissait de la protection d’un officier supérieur, qui s’était rendu sur les lieux pour la raccompagner», avaient indiqué les médias, en précisant que «Skaf ne fut même pas sanctionnée».

Le régime étouffe l’affaire

Sur ce, le ministère de l’Intérieur du régime syrien, chargé d’établir l’ordre dans les gouvernorats du pays, a attendu jusqu’à mercredi pour lancer un communiqué.

Il a insisté à nier le fait que «la fille soit décédée lors d’un accident de la route, et affirma que sa mort était due à une crise cardiaque».

«Après examination, nous avons déduit que les informations divulguées étaient mensongères, nous avons contacté le père de la fille qui nous affirma que son enfant était morte à l’hôpital al-Mujtahid à Damas après avoir été victime d’une crise cardiaque», avait mentionné le communiqué.

Ainsi, les médias ont signalé que «les autorités du régime syrien avaient l’habitude de camoufler ce genre d’affaires, en étouffants les histoires sans rapporter des détails ou en évoquer les circonstances», déplorant le fait que «des crimes barbares restent impunis car leurs auteurs sont proches du régime».

Il est à noter qu’Eline Skaf, ancien mannequin libanaise et épouse d’Hannibal le 5ème fils de Mouammar Kadhafi, s’est réfugiée en Syrie après la chute du régime de Kadhafi en Libye.

Elle vit actuellement à Damas, une ville classée, en 2019, par l’unité des études du magazine britannique The Economist, comme étant «le pire» endroit de vie au monde, après avoir décroché la dernière position.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos