jeudi, mai 13, 2021

Washington espère que l’accord turco-russe met fin à la crise humanitaire à Idleb

L’administration américaine a fait savoir, vendredi, que la Turquie et la Russie étaient parvenues à un accord de cessez-le-feu dans la province d’Idleb, ce qui constitue est une lueur d’espoir pour atténuer la crise humanitaire dans la région et éliminer le danger existant.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le département d’État des États-Unis sur l’accord de cessez-le-feu à Idleb, dont Anadolu a eu une copie.

“Nous soutenons l’accord de cessez-le-feu conclu par la Turquie et la Russie, qui, nous l’espérons, éliminera le danger existant à Idleb et atténuera la terrible crise humanitaire à cause des attaques du Régime al-Assad, de la Russie, de l’Iran et des forces du Hezbollah”, a rapporté le communiqué.

Pour Washington, “le plus important maintenant est de voir l’étendue de l’engagement d’al-Assad et de ses partisans au cessez-le-feu permanent stipulé dans l’accord”.

En effet, les États-Unis attendront des réunions avec leur allié de l’OTAN, la Turquie, pour voir les détails de l’accord de cessez-le-feu.

La diplomatie américaine a souligné que la seule façon de mettre fin au conflit en Syrie est de garantir un cessez-le-feu global dans toutes les régions et de trouver une solution politique dans le cadre de la résolution 2254 du Conseil de sécurité.

Les présidents turcs Recep Tayyip Erdogan et russe Vladimir Poutine ont tenu, jeudi, une conférence de presse conjointe à la fin de leur réunion au sommet sur Idleb, au cours de laquelle, un accord de cessez-le-feu dans la province syrienne a été annoncé.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos