mercredi, novembre 25, 2020

Washington: Nous intensfions nos efforts pour mettre fin à la crise du Golfe

Rédaction - Courrier arabe

Le chargé d’affaires américain à l’ambassade des Etats-Unis à Doha, Ryan Gliha, a déclaré que Washington va intensifier ses efforts, les mois prochains, pour mettre fin à la crise du Golfe entre le Qatar et les quatre Etats arabes qui l’assiègent.  Il a ajouté dans une conférence de presse à Doha: « Nous souhaitons assister à un sommet où participent tous les dirigeants des pays du Golfe »  ;  ce  sommet aura eu lieu, peut  être, en septembre ou octobre de  cette année selon l’agence qatari QNA.

Gliha a indiqué : « Nous sommes prêts à travailler intensément avec chaque pays participant afin d’atteindre un grand succès (…) le président américain Donald Trump appellera tous les présidents à y participer(…) Les liens entre ces pays sont très profonds, nous avons vu beaucoup de conflits qui ont eu lieu au cours des 200 dernières années et qui ont trouvé leur terme « . Il a assuré qu’il s’agit d’une crise qui ne doit pas être sous-estimée puisqu’elle a un impact sérieux sur les relations entre ces pays et leurs peuples. Il faut, selon lui, résoudre ce conflit et restaurer les relations anciennes entre les peuples de la région.

En outre, le chargé d’affaires américain a souligné l’importance de l’intégration de Doha dans la base aérienne, ajoutant que « des milliards de dollars ont déjà été dépensés dans la base aérienne au cours des 15 dernières années pour soutenir les opérations et diriger la coalition ».  Il a affirmé : « La relation militaire entre les Etats-Unis et le Qatar est la plus forte dans  l’histoire des deux  pays (…) Le Qatar a récemment pris un engagement de 3 milliards de dollars pour développer la base aérienne d’al-Udeid ».

À plusieurs  reprises, les Etats-Unis ont déclaré leur volonté de mettre fin à la crise entre le Qatar d’une part et l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, Bahreïn et l’Egypte d’autre part , qui aura eu lieu depuis juin 2017. Washinghton considère que la crise du Golfe est au profit de l’Iran qu’elle accuse de soutenir le terrorisme.

Le chargé d’affaires américain à l’ambassade des Etats-Unis à Doha, Ryan  Gliha, a déclaré que Washington va intensifier ses efforts, les mois prochains, pour mettre fin à la crise du Golfe entre le Qatar et les quatre Etats arabes qui l’assiègent.  Il a ajouté dans une conférence de presse à Doha: « Nous souhaitons assister à un sommet où participent tous les dirigeants des pays du Golfe »  ;  ce  sommet aura eu lieu, peut  être, en septembre ou octobre de  cette année selon l’agence qatari QNA.

Gliha a indiqué : « Nous sommes prêts à travailler intensément avec chaque pays participant afin d’atteindre un grand succès (…) le président américain Donald Trump appellera tous les présidents à y participer(…) Les liens entre ces pays sont très profonds, nous avons vu beaucoup de conflits qui ont eu lieu au cours des 200 dernières années et qui ont trouvé leur terme « . Il a assuré qu’il s’agit d’une crise qui ne doit pas être sous-estimée puisqu’elle a un impact sérieux sur les relations entre ces pays et leurs peuples. Il faut, selon lui, résoudre ce conflit et restaurer les relations anciennes entre les peuples de la région.

En outre, le chargé d’affaires américain a souligné l’importance de l’intégration de Doha dans la base aérienne, ajoutant que « des milliards de dollars ont déjà été dépensés dans la base aérienne au cours des 15 dernières années pour soutenir les opérations et diriger la coalition ».  Il a affirmé : « La relation militaire entre les Etats-Unis et le Qatar est la plus forte dans  l’histoire des deux  pays (…) Le Qatar a récemment pris un engagement de 3 milliards de dollars pour développer la base aérienne d’al-Udeid ».

À plusieurs  reprises, les Etats-Unis ont déclaré leur volonté de mettre fin à la crise entre le Qatar d’une part et l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, Bahreïn et l’Egypte d’autre part , qui aura eu lieu depuis juin 2017. Washinghton considère que la crise du Golfe est au profit de l’Iran qu’elle accuse de soutenir le terrorisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...

Netanyahu visite les Emirats arabes unis et le Bahreïn en début de semaine prochaine

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu effectuera la semaine prochaine une « visite historique » aux Émirats arabes unis et au Bahreïn, a rapporté...

Un reportage d’al-Jazeera pousse la justice française à intervenir sur des pratiques racistes de...

L’investigation Hate Generation (génération de la haine), diffusée par la chaîne informationnelle al-Jazeera, qui avait levé le voile sur les activités racistes de l’extrême...

Égypte : Des activistes interpellés pour avoir reçu des diplomates occidentaux

Des appels internationaux ont dénoncé «la campagne féroce d’interpellations» menée en Égypte, après que l’Organisation de l’initiative égyptienne pour les droits personnels ait annoncé...