lundi, janvier 24, 2022

Yémen : 3 civils tués par les bombardements houthis visant Marib

Le gouvernement yéménite a annoncé, samedi soir, que 3 civils avaient été tués et 8 autres blessés, à la suite de bombardements menés par les Houthis contre la ville de Marib, dans le centre du pays.

C’est ce qui ressort d’une déclaration du directeur général du bureau du ministère des Droits de l’Homme à Marib, Abd Rabbo Jadee, publiée par l’agence de presse yéménite.

Jadee a déclaré que « la milice houthie a tiré un missile balistique sur le marché d’al-Jaber, au sud de la ville de Marib ».

Et d’ajouter : « Le bombardement a fait 3 morts parmi les civils, dont un enfant, et 8 blessés, et causé des dégâts matériels sur les lieux ».

Depuis le début du mois de février dernier, les Houthis ont intensifié leurs offensives contre Marib pour contrôler la ville, qui représente le bastion le plus important du gouvernement et le siège du ministère de la Défense, en plus de ses richesses pétrolières et gazières. La ville abrite également la centrale thermique à gaz de Marib, qui alimentait, avant la guerre, la plupart des gouvernorats en électricité.

Le Yémen est le théâtre, depuis près de 7 ans, d’une guerre entre les forces pro-gouvernementales soutenues par une alliance militaire arabe dirigée par l’Arabie saoudite voisine, et les Houthis soutenus par l’Iran, qui contrôlent plusieurs gouvernorats, dont la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

Les Nations unies affirment que d’ici la fin de 2021, la guerre au Yémen sera directement ou indirectement responsable de la mort de 377 000 personnes.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos