vendredi, décembre 4, 2020

Yémen: des millions de personnes menacées par la malnutrition sévère

La situation au Yémen, où 10 millions de personnes souffrent de pénuries alimentaires aigües, exige une réponse immédiate, a alerté vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM) qui a besoin « en urgence » de 737 millions de dollars d’ici la fin de l’année.

« Nous devons agir maintenant et agir vite. C’est extrêmement grave, tous les clignotants sont au rouge« , a déclaré Elisabeth Byrs, porte-parole de l’agence, lors d’un briefing virtuel avec la presse à Genève.

« Nous avons déjà réduit à un mois sur deux les distributions alimentaires dans le nord du pays« , a-t-elle dit, soulignant que « près de 10 millions de personnes souffrent de malnutrition sévère au Yémen« , pays ravagé par la guerre et en proie à la pire crise humanitaire au monde selon l’Onu.

« En 2019, grâce à une augmentation massive de son aide, le PAM et ses partenaires avaient réussi à empêcher que le Yémen se trouve au bord de la famine. Les signaux d’alerte sont de retour et avec la pandémie de coronavirus la situation pourrait empirer si l’action humanitaire est retardée« , a-t-elle dit, estimant à 737 millions de dollars les fonds nécessaires d’ici la fin de l’année.

« Crise sur de multiples fronts »

« Le Yémen subit la crise sur de multiples fronts« , a rappelé Mme Byrs, citant l’augmentation des prix des produits de base, la dépréciation galopante du riyal, la monnaie nationale, l’expansion du Covid et la guerre qui se poursuit.

« Notre but est de maintenir le plus longtemps possible un filet de sécurité pour les populations« , a-t-elle souligné.

Les agences humanitaires tirent la sonnette d’alarme sur le Yémen depuis plusieurs semaines.

Pour un pays où 24 millions d’habitants – plus des deux tiers de la population – dépendent de l’aide humanitaire, les Nations unies n’ont réuni qu’environ la moitié des 2,41 milliards de dollars d’aide nécessaires lors d’une conférence virtuelle des donateurs organisée en juin.

Le conflit au Yémen oppose les forces du gouvernement, appuyées par une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite voisine, aux rebelles Houthis, soutenus par l’Iran et qui se sont emparés d’une grande partie du nord du pays, dont la capitale Sanaa en 2014. Le conflit a fait des dizaines de milliers de victimes, en majorité des civils, et quatre millions de déplacés.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Salmane al-Odah rongé par l’obscurité des prisons de ben Salmane

L’opposant saoudien, Abdullah al-Odah, a déclaré, jeudi, que son père, le prédicateur Salmane al-Odah, détenu depuis plus de 3 ans dans les prisons saoudiennes...

Koweït : « Discussions fructueuses » sur la réconciliation au Golfe

Le Koweït a annoncé, vendredi, avoir tenu, dernièrement, des discussions fructueuses dans le cadre des efforts relatifs à la réconciliation dans le Golfe et...

Sarkozy – Kadhafi : l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine arrêté à Beyrouth

L’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine a été arrêté à Beyrouth en vertu d’une fiche émise par Interpol dans le cadre de l’affaire du financement...

Libye: Williams et Aguila Salah appellent à un consensus rapide au sein de la...

L'émissaire des Nations unies par intérim pour la Libye, Stéphanie Williams, et le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Salah, ont souligné, mercredi, « la...

Pour la treizième année consécutive, Israël à la tête de la course aux armements

Israël continue de maintenir sa position à la tête de la course aux armements pour la treizième année consécutive. C'est ce qui ressort du rapport du Global Militarisation...