mardi, août 16, 2022

Yémen : Des protestataires condamnent l’enlèvement d’un prédicateur célèbre

Des dizaines de Yéménites ont organisé, jeudi, un rassemblement protestataire à Taïz, au sud-ouest du Yémen, pour dénoncer l’enlèvement du célèbre prédicateur Abdul Qadir Al-Shaibani, par les habitants d’Aden qui est sous le contrôle du Conseil de transition du Sud, soutenu par les Emirats Arabes Unis (EAU).

Le 2 novembre, les médias locaux ont annoncé que le prédicateur Al-Shaibani, âgé de 70 ans, avait été enlevé par des inconnus, dans le quartier de Mansoura, dans la province d’Aden, sans qu’aucune partie n’en revendique à ce jour la responsabilité.

Selon le correspondant de l’Agence Anadolu (AA), le rassemblement protestataire auquel des dizaines d’activistes et de journalistes ont participé, a été organisé en réponse à l’appel lancé par la famille du célèbre prédicateur.

Les manifestants ont brandi des pancartes proclamant: « 28 jours, Cheikh Abdul Qadir Al-Shaibani a été enlevé dans la ville d’Aden, libérez-le ».

D’après un communiqué rendu public par la famille d’Al-Shaibani et distribué pendant la manifestation, des hommes armés et masqués l’auraient enlevé à Aden alors qu’il se rendait à une séance de traitement d’une tumeur cancéreuse avant de l’emmener vers un endroit inconnu.

« Depuis plus de 28 jours, la famille de Cheikh Al-Shaibani sont dans l’espoir de trouver des données qui les aideraient à déterminer l’endroit où est retenu leur parent. Tous leurs efforts se sont avérés vains », selon la même source.

Dans le communiqué, la famille appelle les autorités locales de Taïz à intervenir auprès de celles d’Aden pour le libérer.

Depuis la disparition du prédicateur Al-Shaibani, le Conseil de transition du sud, qui contrôle la ville d’Aden, n’a émis aucun commentaire au sujet de l’incident.

Al-Shaibani est un prédicateur islamique bien connu à Taïz (sud-ouest). Il est l’un des fondateurs de l’association yéménite «Al-Hikma», qui joue un rôle caritatif et humanitaire actif dans la plupart des régions du pays.

Selon des organisations internationales de défense des Droits de l’Homme, dont « Human Rights Watch », il existe des centres de détention non officiels et des prisons secrètes à Aden, mais les familles des détenus ne peuvent pas leur rendre visite.

Soutenu par les EAU, le Conseil de transition du sud a pris le contrôle d’Aden en août dernier, suite à de violents affrontements avec les forces du gouvernement. Le gouvernement, ayant accusé les EAU d’avoir comploté un deuxième coup d’État contre lui, après le coup d’État des Houthis (2014), a fini par être écarté.

SourceAgences

Dernières infos

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Tunisie : La femme de Kaïs Saïed avance sur les pas de Leïla Trabelsi et les activistes dénoncent 

En Tunisie, les déclarations faites samedi 13 août, par...

Tunisie : 8 femmes en lice pour être la première femme astronaute tunisienne

La Tunisie a annoncé, samedi, la liste de 8...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Les inondations au Yémen ont fait 77 morts, selon les Nations unies

Les Nations Unies ont annoncé, vendredi, que 77 personnes ont péri à cause des crues et des inondations ayant frappé le Yémen, en l'espace...

La trêve au Yémen reconduite pour deux mois supplémentaires

Le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale et les rebelles Houthis, ont convenu de prolonger la trêve en vigueur depuis le 2 avril...

Yémen : 81 morts depuis le début de la trêve, selon le gouvernement yéménite

Le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale a annoncé mercredi que 81 personnes ont été tuées et 331 autres blessées dans les attaques...

Armée yéménite: 12 soldats tués par les Houthis

L'armée yéménite a annoncé, vendredi soir, que 12 soldats ont été tués par des tirs houthis, en l'espace de 48 heures, malgré la trêve...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here