samedi, novembre 27, 2021

Yémen : Destruction d’un drone explosif houthi qui visait l’Arabie saoudite

La Coalition arabe au Yémen a annoncé, à l’aube de ce jeudi, avoir intercepté et détruit un drone explosif lancé par le groupe houthi au Yémen vers le sud-ouest de l’Arabie saoudite.

La Coalition a déclaré dans un communiqué : « Un drone explosif lancé par la milice terroriste Houthi vers Khamis Mushait a été intercepté et détruit », selon la chaîne officielle saoudienne Al-Ikhbariya.

Et d’ajouter que « les tentatives hostiles de la milice pour viser des civils et des biens à caractère civil, sont systématiques et délibérées ».

La Coalition a déclaré qu’elle « prenait les mesures opérationnelles nécessaires pour protéger les civils conformément au droit international humanitaire ».

Pour sa part, le porte-parole militaire houthi, Yahya Saree, a déclaré : « L’armée de l’air (de son groupe) a mené une attaque contre la base aérienne du roi Khaled à Khamis Mushait, en Arabie saoudite, avec un drone Qasef 2K ».

Saree a ajouté dans un communiqué que « l’opération visait un site militaire important (dont la nature n’était pas spécifiée) et que la frappe était précise », selon ses dires.

Il a aussi affirmé : « Cette attaque s’inscrit dans le cadre d’une réponse naturelle et légitime à l’escalade de l’agression et au siège global imposés à notre pays ».

Les Houthis ont récemment intensifié les tirs de missiles balistiques, de projectiles et de drones sur les zones saoudiennes, au milieu des déclarations répétées de la Coalition arabe selon lesquelles ces missiles et drones ont été neutralisés, et accusant le groupe rebelle d’être soutenu avec des armes par l’Iran.

Le groupe Houthi affirme que ces attaques sont une riposte contre les raids de la Coalition contre ses positions dans différentes régions du Yémen.

La guerre au Yémen, en cours pour la sixième année, a coûté la vie à 235 000 personnes, tandis que 80 % de la population d’environ 30 millions de personnes dépend de l’aide pour survivre dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

Le conflit Yémen a pris une dimension régionale depuis mars 2015 avec l’intervention d’une coalition dirigée par le voisin saoudien qui mène des opérations militaires en soutien aux forces gouvernementales, face aux Houthis soutenus par l’Iran, qui contrôlent plusieurs provinces, dont la capitale, Sanaa.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos