samedi, novembre 28, 2020

Yémen : La présence des Israéliens à Socotra déclenche des conflits au sein du Conseil transitionnel du sud, soutenu par les Emirats arabes unis

Courrier arabe

Le site américain, Intelligence Online, a déclaré, samedi, qu’un conflit avait éclaté, entre les membres du Conseil transitionnel du sud, au Yémen, fin août dernier, peu après l’arrivée d’agents de services de renseignements émiratis et israéliens sur l’île de Socotra, affirmant que la présence des Israéliens fut dénoncée.

Le site signala : «L’arrivée d’un comité israélo-émirati avait déclenché la colère des chefs du Conseil transitionnel du sud, soutenu par les Emirats arabes unis (EAU)», indiquant que «Abdulah al-Socotri, le plus haut chef au conseil avait dénoncé officiellement la présence des agents israéliens sur l’île».

«Le conseil a subi des pressions de la part des EAU, pour accepter de construire une base émirato-israélienne pour les services de renseignements secrets , quelques jours après la normalisation des relations entre Tel-Aviv et Abu Dhabi», ajouta le site.

Dans le même contexte, le site américain, South Front, qui se spécialise dans les recherches militaires et stratégiques, nota que «les EAU et l’Etat hébreu comptaient construire des bases militaires et des bases pour les services de renseignements secrets, dans l’île de Socotra».

Il affirma, selon des sources «qu’un comité composé d’officiers émiratis et israéliens avaient dernièrement visité Socotra, et avait examiné plusieurs positions, dans le but de construire des sites».

«Les sources ont noté que l’Arabie saoudite, qui fut pour des années l’allié principal des EAU contre l’Iran, fut laissé en dehors du plan», ajouta le site, en expliquant que «les EAU cherchaient des enjeux bien précis et refusaient de partager leurs projets».

Aussi, la semaine dernière, des sources au gouvernement yéménite affirmèrent à al-Jazeera que «4 vols privés se sont dirigés vers Socotra, durant le mois d’août, transportant à leur bord des experts militaires de nationalités européennes, majoritairement ukrainiens, ainsi que des officiers émiratis».

Les sources notèrent également que «les EAU travaillent pour construire une grande base militaire, dans une zone stratégique à l’ouest de Socotra, et pour installer un camp dans l’est de l’île».

Sur ce, il importe de noter que depuis juin dernier, les forces du Conseil transitionnel contrôlent le gouvernorat de Socotra, après l’avoir envahi par la force. Une entreprise dénoncée à l’époque, par le gouvernement yéménite qui la qualifia de «coup d’Etat contre la légitimité».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Téhéran: assassinat du chef du programme nucléaire iranien (Communiqué)

Le ministère iranien de la Défense, a condamné, vendredi, l’assassinat d’un de ses scientifiques les plus expérimentés, Mohsen Fakhrizadeh. Dans son communiqué officiel, le ministère...

France : 396 morts et 12 459 nouvelles contaminations à la Covid-19

La France a enregistré 396 décès et 12 459 nouvelles contaminations au coronavirus ces dernières 24 heures, a annoncé vendredi soir Santé Publique France. Le...

Qatar : Des nouvelles sur l’affaire du nouveau-né trouvé dans les poubelles de l’aéroport international...

Le procureur général au Qatar a communiqué de nouveaux détails concernant l’affaire du bébé trouvé dans les poubelles de l’aéroport international de Doha, et...

Syrie: Un avion venu des Émirats arabes unis et chargé de dollars américains arrive...

Une source syrienne privée a raconté «qu’un avion syrien était arrivé à la base militaire d'al-Mezzeh, à Damas, venu des Emirats arabes unis (EAU),...

Des comptes Twitter émiratis et saoudiens publient des fausses déclarations d’Obama à propos de...

Des comptes sur Twitter, appartenant à des pays du Golfe, ont publié des déclarations attribuées à l’ancien président américain, Barack Obama, notant que «...