jeudi, décembre 3, 2020

Yémen: Le gouvernement accuse les Émirats arabes unis d’avoir envoyé des miliciens séparatistes à Socotra

Courrier arabe

Selon deux sources gouvernementales yéménites cités par Reuters, les Émirats ont formé environs 300 combattants à Aden la semaine précédente dans l’intention de les envoyer à Socotra dont une centaine est déjà sur place.

Les deux sources ont ajouté que les miliciens séparatistes portaient des tenues civiles et sont descendus d’un navire émirati à Socotra qui est l’île principale d’un archipel yéménite peu peuplée dans la mer d’Arabie.

Cette île figure dans la liste des sites du patrimoine naturel mondial de l’UNESCO et bénéficie de la protection de cette organisation en raison de sa faune et sa flore particulières.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement du président yéménite « Abdrabbo Mansour Hadi » se plaint des mouvements des troupes émiraties à Socotra. L’année passée, le même gouvernement avait accusé les Émirats d’avoir déployé sur l’île des chars et des troupes pour la contrôler.

L’Arabie saoudite fut obligée d’envoyer ses forces dans l’île yéménite pour désamorcer les affrontements entre les troupes émiraties et les forces de « Hadi ».

Dans ce contexte, le ministre de l’Intérieur yéménite « Ahmed Al Mayssri » reproche aux Émirats leur intervention dans l’île, les invitant à se concentrer sur la lutte contre les Houthis.

Le ministre a été clair à ce sujet dans une déclaration aux chaînes de télévision yéménites: « notre partenariat dans la guerre vise seulement à lutter contre les Houthis et ne concerne pas le territoire libéré ».

Les séparatistes au sud du pays affirment qu’ils ont plus de 50 mille combattants armés et formés par les Émirats avec pour objectif « le rétablissement de l’État de Yémen du sud indépendant ». Rappelons que cette partie du Yémen a été rattachée au nord en 1990 après une longue guerre.

Les affrontements entre les forces de « Hadi » et les séparatistes du sud sont relativement rares. Cependant, dans un communiqué officiel, le gouvernement yéménite a affirmé que des heurts ont eu lieu entre les deux parties, mercredi dernier, dans la province du Dhalé situé au Sud-Ouest du pays dans le but de contrôler des bâtiments officiels.

Le communiqué a indiqué que les forces du gouvernement ont quitté le Dhalé après les affrontements, tandis que les forces des séparatistes du sud leur ont tendu une embuscade sur le chemin vers Aden. Cet affrontement a entraîné des morts et des blessés.

Auparavant, des sources locales avaient affirmé en mars dernier, que des navires émiratis ont commencé à transporter des dizaines d’individus jeunes de l’archipel de Socotra à Aden, pour les former dans des camps. Selon les même sources, Abou Dhabi vise à créer des milices loyales aux Émirats à Socotra comme cela a été fait à Aden, Hadramaout et Shabwah.

Le préfet de Socotra, Ramzi Mahrous, a assuré vers la fin d’avril dernier, qu’il a refusé la mise en place de formations militaires en dehors du cadre des institutions formelles, et a promis d’empêcher la création d’un  » cordon de sécurité  » à Socotra comme ce qui a été fait dans les autres provinces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Le fonds souverain saoudien négocie un emprunt d’environ 7 milliards de dollars

Le Fond d'Investissement Publique (fonds souverain saoudien) mène des négociations avec un groupe de banques internationales afin d'obtenir un prêt d'une valeur comprise entre...

Israël et le Bahreïn signent un protocole d’accord dans le secteur du tourisme

Israël et le Bahreïn ont signé un protocole d’accord dans le secteur du tourisme dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord...

L’Allemagne livre un navire de guerre sophistiqué à Israël

L'armée israélienne a annoncé, jeudi, qu'elle avait reçu un navire de guerre de classe "Sa'ar VI", le premier d'une flotte de 4 navires qu'Israël avait...

Al-Jazeera : «Une résolution à la crise du Golfe est attendue les heures à venir»

La chaîne informationnelle, Al-Jazeera, a indiqué, hier mercredi, que «les heures à venir pourraient apporter une résolution à la crise du Golfe», signalant que...

10 bases militaires et 20 mille combattants entre forces étrangères et mercenaires en Libye...

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye a mis en garde mercredi contre les répercussions négatives découlant de la présence de 10 bases militaires et...