vendredi, septembre 24, 2021

Yémen: Les Houthis affirment que « l’aviation militaire de la Coalition a lancé 7 frappes aériennes sur Sanaa »

Le groupe houthi a annoncé, jeudi, que l’aviation militaire de la Coalition arabe a lancé 7 frappes aériennes visant plusieurs zones de la capitale, Sanaa.

La chaîne de télévision Al Massirah a rapporté que : « les forces aériennes de la Coalition ont lancé deux raids sur le quartier Al-Nahda, près du centre de la capitale, Sanaa, et 3 autres vers le district d’Arhab, dans la banlieue nord de la capitale ».

La Coalition a également visé un réseau de communication dans la zone d’Al-Mahjar dans le district de Hamadan, au nord-ouest de Sanaa. Elle a par la suite lancé un autre raid sur la zone de Beit Naam, selon la même source.

La chaîne TV n’a pas signalé de victimes ou de pertes matérielles résultant de ces frappes aériennes. De son côté, la Coalition arabe n’a émis aucun commentaire à ce sujet.

Mercredi soir, la Coalition arabe a annoncé avoir détruit un système de défense aérienne houthi, dans le gouvernorat de Ma’rib (est).

Depuis des semaines, le Yémen est le théâtre d’une escalade militaire sans précédent, et ce, dans le cadre des efforts intenses déployés par l’ONU et la communauté internationale pour un cessez-le-feu.

Le Yémen est en proie à un conflit fratricide, qui dure depuis sept ans. Ce conflit a fait 233 000 morts et près de 80 % de la population yéménite de 30 millions d’habitants, survit grâce aux aides, dans ce qui est considéré comme étant la pire catastrophe humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

Le conflit est d’autant plus complexe, qu’il a des ramifications régionales. Depuis le mois de mars 2015, une Coalition arabe, conduite par l’Arabie Saoudite voisine, mène des opérations militaires pour soutenir les forces gouvernementales, face aux Houthis appuyés par l’Iran, et qui contrôlent plusieurs gouvernorats, dont la capitale Sanaa.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos