dimanche, mai 9, 2021

Yémen : les Houthis nient la libération 200 prisonniers par la Coalition arabe

Les Houthis ont nié, tard dans la soirée de mardi, la libération de 200 prisonniers du groupe par la coalition arabe.

C’est ce qui ressort de la déclaration du président de la commission houthie des affaires des prisonniers, Abdul Qader al-Mortada, relayée par le site électronique de la chaîne de télévision pro-Houthis, Al-Massira.

“Le président de la commission houthie des affaires des prisonniers a nié les allégations des médias des forces d’agression (la Coalition arabe) auraient libéré 200 prisonniers de l’armée et des comités populaires”, a rapporté le média pro-Houthis.

“Nous confirmons que rien n’a été fait jusqu’à présent et nous clarifierons la situation au moment opportun” a ainsi expliqué le dirigeant houthi.

La Coalition arabe a annoncé, mardi, “la libération de 200 prisonniers des milices houthies”, en plus de la mise en place de vols en coopération avec l’Organisation mondiale de la Santé, afin de transporter les patients de Sanaa.

Avant le démenti du président de la commission houthie des affaires des prisonniers, le chef du groupe Mohamed Ali al-Houthi s’est félicité, via son compte Twitter, de la décision de la Coalition et a invité ses partisans à “organiser un accueil populaire” aux détenus libérés à leur arrivée au Yémen.

Le Yémen est pour la cinquième année le théâtre d’une guerre entre les forces gouvernementales et les Houthis armées, qui contrôlent des provinces, y compris la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

Ce conflit est ravivé par les ingérences extérieures. Alors que l’Iran soutien les Houthis, la coalition arabe, dirigée par le voisin saoudien, mène des opérations militaires au Yémen depuis 2015 en soutien aux forces gouvernementales contre les Houthis.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos