lundi, mars 1, 2021

Yémen: Le ministre de la Défense échappe à une tentative d’assassinat

Le ministre yéménite de la Défense, Mohamed Ali al-Makdashi, a survécu, mercredi, à un attentat qui a visé son convoi, dans l’Est du pays, tandis que 6 personnes qui l’accompagnaient ont été tués.

Une source militaire a indiqué à Anadolu, sous le couvert de l’anonymat, qu’al-Makdashi avait survécu à un attentat par l’explosion d’un engin dans l’une des voitures de son convoi, à l’ouest de la province de Marib.

La même source a souligné que l’explosion avait fait 6 morts parmi les personnes qui accompagnaient le ministre, dont le Capitaine Hamza al-Makdashi, pendant que le ministre avait survécu, étant à bord d’une autre voiture militaire.

Et d’ajouter que le ministre était en inspection des fronts de guerre à l’ouest de Marib et que l’engin explosif aurait été planté par un groupe infiltré des Houthis.

Aucun commentaire n’a été obtenu de la part des Houthis, en réponse à la déclaration de la source militaire. Le gouvernement yéménite n’a pas non plus émis de communiqué sur cet incident jusqu’à 12 :40 GMT.

Une escalade est déclenchée depuis la fin de janvier dernier, au niveau des fronts de guerre dans l’ouest des provinces d’al-Jawf et de Marib (est). Les groupes houthis indiquent avoir pris le contrôle du district de Nahm, à l’est de la capitale Sanaa.

Les forces gouvernementales démentent toute progression des Houthis à Marib et à al-Jawf et assurent avoir causé de grandes pertes parmi les éléments armés du groupe houthi.

Le 13 novembre 2019, le ministère de la Défense avait annoncé la mort de 6 militaires dont deux commandants et un officier de haut niveau, lors d’une attaque par missile contre une position militaire à Marib, où le ministre de la Défense était présent, mais, sans avoir été atteint.

Al-Makdashi avait également survécu, le 29 octobre 2019, à une attaque par missile menée par les Houthis contre le siège du ministère de la Défense dans la province de Marib, lorsqu’il était réuni avec les commandants de l’armée et de la coalition arabe.

Depuis six ans, le Yémen est le théâtre d’une guerre entre les forces du gouvernement et les éléments armés houthis, soutenus par l’Iran, qui prennent le contrôle de plusieurs provinces dont Sanaa, depuis septembre 2014.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos