samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

13 cadavres de migrants repêchés au large des côtes tunisiennes

Courrier arabe

Les autorités tunisiennes ont annoncé samedi dernier que 13 corps de migrants clandestins ont été repêchés au large des côtes du sud de la Tunisie. Cela intervient quelques jours après le naufrage d’un canot pneumatique qui portait plus de 80 migrants.

Le chef de l’organe local du Croissant Rouge au gouvernorat de Médenine a affirmé aux journalistes que les équipes de secours liées à la garde maritime et à la protection civile ont réussi à repêcher les cadavres de 13 migrants africains en situation irrégulière dont deux femmes. Tous décédés par noyade en haute mer au large des côtes tunisiennes.

Il a précisé que les processus de recherche se poursuivent le long des côtes du gouvernorat de Médenine (sud-est de la Tunisie), assurant que le bilan des victimes risque d’augmenter durant les prochaines heures.

Un responsable dans l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) avait annoncé auparavant la disparition de 80 migrants après avoir pris la mer de la Libye lundi dernier en raison du naufrage de leur canot.

Il convient de noter que les côtes tunisiennes connaissent régulièrement l’arrivée de centaines de migrants clandestins après le naufrage de leurs canots en haute mer méditerranéenne.

Les migrants et les réfugiés sont hébergés dans des centres spéciaux à Médenine qui désormais sont surpeuplés. Cela a poussé les institutions tunisiennes et celles des Nations Unis spécialisées dans les secours à louer des appartements à certains de ces migrants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos