samedi, mai 8, 2021

«3 ans de prison ajoutées à la peine d’un activiste saoudien», dénonce une organisation humanitaire   

Courrier arabe

L’Organisation humanitaire «al-Qast» (la justice) a indiqué que «les autorités saoudiennes avait alourdi la peine de prison portée contre l’activiste Mohamed al-Oteibi, ajoutant 3 années supplémentaires». Elle appela les autorités à «le libérer et à suspendre ces mesures».

Al-Qast nota lors d’un tweet publié, mercredi, sur son compte Twitter officiel que «le tribunal pénale spécialisé de Riyad avait dernièrement ajouté 3 années à la peine de prison ordonnée contre l’activiste saoudien Mohamed al-Oteibi».

L’Organisation humanitaire signala que «l’activiste devait passer 17 ans, au lieu des 14 qu’il avait commencé à purger». Elle appela les autorités saoudiennes à «le libérer et à suspendre dans l’immédiat les mesures qu’elles ont annoncées».

Mohamed al-Oteibi, militant saoudien, fut condamné en 2009 à 3 ans de prison. En 2017 il fut interpellé au Qatar, à l’aéroport Hamad international, alors qu’il se dirigeait vers un pays européen.

Il fut livré aux autorités saoudiennes qui lui avaient lancé plusieurs accusations, lui coutant une peine de 14 ans de prison ferme.

Janvier dernier, il faisait partie des activistes ayant entrepris une grève de la faim, pour dénoncer les misérables conditions de détention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos