jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

8600 soldats américains maintenus en Afghanistan après l’accord avec Al-Qaïda

La paix, mais pas de départ sec. Les Etats-Unis vont maintenir 8.600 soldats en Afghanistan une fois que l’accord de paix, actuellement négocié avec les talibans pour mettre fin à 18 ans de guerre, sera signé, a annoncé ce jeudi le président américain Donald Trump.

« On va réduire nos effectifs à 8.600 et ensuite on verra à partir de là », a déclaré l’élu républicain lors d’une interview à Fox News. « Nous allons toujours avoir une présence » en Afghanistan​, a-t-il ajouté. Le président américain a insisté sur le fait que le retrait ne serait pas total, avec le maintien d’une force capable de fournir « des renseignements de haut niveau ». « Il faut maintenir une présence », a-t-il dit.

Intervention en 2001

Entre 13.000 et 14.000 militaires américains sont actuellement déployés dans ce pays où les Etats-Unis sont intervenus en 2001 pour traquer le réseau djihadiste Al-Qaida, responsable des attentats du 11-Septembre​, et déloger les talibans alors au pouvoir à Kaboul.

Depuis, les talibans n’ont jamais cessé leur insurrection et les forces américaines ont atteint jusqu’à 98.000 soldats au plus fort des combats, en 2011. Le milliardaire républicain a également assuré qu’en cas de nouvelle attaque contre les Etats-Unis ourdie depuis l’Afghanistan, Washington reviendrait « avec une force » plus importante « que jamais auparavant ».

Tourner la page de cette « guerre sans fin »

Donald Trump s’est engagé à tourner la page de cette « guerre sans fin ». Les Etats-Unis mènent depuis un an des négociations directes inédites avec les talibans, qui sont entrées dans leur dernière ligne droite à Doha, au Qatar.

Au cœur de l’accord négocié, un retrait militaire plus ou moins important des Américains, avec un calendrier à la clé, en échange de l’engagement des insurgés à faire en sorte que les territoires qu’ils contrôlent ne soient plus utilisés par Al-Qaida ou d’autres groupes « terroristes ».

Des négociations de paix interafghanes doivent aussi s’ouvrir dans la foulée d’un éventuel accord entre Washington et les talibans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos