19.6 C
New York
mardi, mai 28, 2024

Buy now

spot_img

Algérie: 12 personnes interpellées lors d’une tentative de rassemblement pro-Hirak

Douze personnes ont été interpellées vendredi à Béjaïa, dans le nord-est de l’Algérie, lors d’une tentative de rassemblement pour soutenir les détenus du mouvement de protestation populaire (« Hirak »), a-t-on appris auprès d’organisations de défense des droits de l’Homme et de prisonniers.

Onze de ces personnes ont été relâchées après avoir été retenues pendant plusieurs heures, a indiqué à l’AFP Kaci Tansaout, le porte-parole du Comité national pour la libération des détenus (CNLD), une association de soutien.

Seul restait en détention dans la soirée Merzoug Touati, journaliste et militant connu du mouvement contestataire.

Répondant à des appels lancés sur les réseaux sociaux pour manifester devant la maison de la Culture de Béjaïa, une grande ville de Kabylie, des manifestants se sont rendus sur les lieux qui étaient déjà encerclés par la police, a expliqué à l’AFP Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH).

Toute forme de rassemblement –politique, religieux, culturel ou sportif– est strictement interdite depuis mi-mars en Algérie en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Après plus d’un an de mobilisation, des figures et les organisations proches du « Hirak » avaient appelé d’elles-mêmes à suspendre « temporairement » les marches et les rassemblements tant que sévirait la pandémie.

Ce qui n’a pas empêché des mobilisations sporadiques de reprendre ces dernières semaines dans tout le pays, notamment en Kabylie, relayées par les réseaux sociaux.

Les médias ont fait état cette semaine d’une petite marche de protestation pro-« Hirak » à M’Chedallah, près de Bouira, au nord-est d’Alger.

Ces manifestations réclament l’arrêt des poursuites judiciaires et la libération des militants de la contestation.

Selon le dernier bilan du CNLD, une soixantaine de détenus d’opinion sont actuellement incarcérés, la plupart pour des publications sur Facebook.

Depuis le début de l’épidémie début mars et l’arrêt forcé des marches du « Hirak », les organisations de défense des droits humains dénoncent la répression qui s’abat, malgré les risques sanitaires, contre les opposants politiques, des journalistes et médias indépendants mais aussi contre de jeunes internautes qui postent leurs opinions sur Facebook.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Affaire de l’activiste algérienne: la France estime « avoir protégé une ressortissante française »

La France a réagi officiellement, ce jeudi, à l'affaire de l'exfiltration de la gynécologue et activiste algérienne, Amira Bouraoui, qui a suscité la colère...

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour « consultations »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a rappelé, ce mercredi, l'ambassadeur d'Algérie à Paris (France), Saïd Moussi, "pour consultations", a indiqué la présidence algérienne, dans...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Algérie : Tebboune effectuera sa première visite en France au mois de mai

La présidence algérienne a annoncé, dimanche, une visite prochaine en France du président du pays, Abdelmadjid Tebboune, prévue pour le mois de mai prochain,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici