lundi, septembre 20, 2021

Amnesty International appelle le Roi Salman à libérer Al-Khudari

Vendredi, Amnesty International a appelé le monarque saoudien, le Roi Salman bin Abdulaziz, à libérer les citoyens palestiniens arrêtés en Arabie saoudite, Muhammad Al-Khudari et son fils Hani, soulignant que leur procès n’avait pas respecté les normes internationales pour un procès équitable.

« Compte tenu de l’épidémie actuelle de Covid 19 et de la mauvaise santé de Muhammad al-Khoudari, nous exhortons Votre Majesté à assurer sa libération sans délai », a déclaré Amnesty dans un message adressé au Roi Salman, par l’intermédiaire de son bureau privé à Riyad.

L’organisation internationale des droits de l’homme a appelé le Roi Salman à « veiller à ce que les accusations sans fondement contre Muhammad al-Khoudari et le Dr Hani al-Khudari soient abandonnées et qu’ils soient libérés ».

Elle a exhorté le Roi à « veiller à ce que les deux hommes soient protégés contre la torture et autres mauvais traitements, et que Muhammad Al-Khoudari obtienne immédiatement des soins médicaux adéquats ».

La responsable des communications et des médias de l’Observatoire euro-méditerranéen, Céline Yeshar, a déclaré que la campagne d’arrestations visant les Palestiniens d’Arabie saoudite, n’est qu’un épisode d’une longue série de violations des droits de l’homme dans le pays.

Amnesty a indiqué que le père d’al-Khoudari avait besoin de soins adéquats et d’un traitement médical pour le cancer.

Amnesty a confirmé que les deux hommes avaient été « victimes de violations graves des droits de l’homme, notamment de disparitions forcées, d’arrestations et de détentions arbitraires, de détention au secret et d’isolement cellulaire et d’interrogatoires à huis clos, sans la présence ni la participation de leur avocat.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos