lundi, décembre 6, 2021

Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête sur une vidéo d’exécutions publiée par l’armée égyptienne

Courrier arabe

Amnesty international a appelé à l’ouverture d’une enquête au sujet d’une vidéo publiée par l’armée égyptienne, démontrant des soldats tirant à coups de feu sur des civils, présentés comme étant des terroristes de Sinaï.

Amnesty indiqua lors d’un communiqué, publié jeudi, que «le procureur général égyptien devait ouvrir une enquête, en urgence, pour suivre l’affaire qui semble être des exécutions extrajudiciaires, commis par les membres de l’armée égyptienne au nord de Sinaï».

«La vidéo démontre un soldat tirant à coups de feu sur une personne, qui dormait dans une tente, et démontre un autre homme, sans armes, qui se faisait criblé de balles alors qu’il court dans le désert», avait noté l’ONG, en déplorant l’horreur des scènes.

Elle ajouta : «La vidéo, qui vise à promouvoir les interventions de l’armée égyptienne, présente un terrible aperçu des crimes commis en Égypte, au nom de la lutte contre le terrorisme».

Amnesty indiqua «avoir reconnu un fusil américain de type Colt M4, parmi les armes figurant sur la vidéo», appelant la communauté internationale à intervenir, pour stopper le transfert des armes et des équipements militaires, vers l’Égypte, car ils risquent d’être dangereusement utilisés pour commettre des violations à l’encontre des droits de l’homme».

Il est à indiquer que «dimanche, le porte-parole de l’armée égyptienne a publié un communiqué et une vidéo où il annonce la mort de «89 takfiristes (extrémistes islamistes) très dangereux, lors des opérations militaires organisées à Sinaï».

La date de l’opération n’a pas été révélée, mais le porte-parole signala que «8 membres de l’armée étaient tombés entre morts et blessés».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos