dimanche, octobre 2, 2022

Le rapatriement des Rohingyas vers la Birmanie semble toujours dans l’impasse

Une délégation de hauts responsables birmans achève une visite de deux jours au Bangladesh. Ils ont rencontré des Rohingyas dans les camps de réfugiés. Mais un rapatriement des membres de cette minorité musulmane dans le pays ne semble toujours pas à l’ordre du jour, même si des « discussions vont se poursuivre ».

« Ils sont juste venus nous rencontrer pour échapper à la pression de la communauté internationale, pas pour résoudre le problème. » Voilà comment un des Rohingyas, ayant participé aux deux jours de discussions, a résumé la visite d’une délégation birmane accompagnée par des représentants de l’Asean au Bangladesh. Selon un autre participant, l’association des nations d’Asie du Sud-Est aurait promis de protéger les réfugiés pendant le processus du rapatriement.

Refus de citoyenneté aux Rohingyas

Mais la Birmanie continue de refuser le droit à la citoyenneté aux Rohingyas; les responsables ont poussé ce week-end pour que les réfugiés acceptent des cartes de vérification nationale. Impossible pour ces Rohingyas qui demandent à être reconnus comme citoyens, et si la Birmanie s’est dite une nouvelle fois prête à accueillir ceux qui veulent revenir, les préparatifs sur le terrain sont en fait minimes, selon une récente étude australienne.

Le rapatriement des Rohingyas semble donc encore dans l’impasse, après cette visite, la deuxième en moins d’un an, et alors que le Bangladesh s’impatiente. Elle intervient quelques semaines après la demande de la procureure de la Cour pénale internationale d’ouvrir une enquête sur les crimes commis contre les Rohingyas.

SourceRFI

Dernières infos

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord...

Des scientifiques israéliens et marocains signent un accord de coopération dans le domaine de l’énergie

Des scientifiques israéliens et marocains spécialistes de l'énergie ont...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord Stream comme un "acte de terrorisme sans précédent soutenu par un Etat". C'est ce qui ressort...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle cessait la diffusion de ses programmes radiophoniques en dix langues, dont l'arabe, le persan, le...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), le taux d’inflation a atteint 5,6%...

Fuites sur les gazoducs Nord Stream: le Kremlin n’exclut pas la possibilité d’un acte de sabotage

La Présidence russe (le Kremlin) a annoncé mardi que les dommages détectés sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 pourraient être causés par...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here