mardi, janvier 19, 2021

Assassinat du scientifique iranien : Doha appelle Téhéran à calmer les esprits

Courrier arabe

Samedi, le Qatar a appelé l’Iran «à calmer les esprits et à tenter de trouver des résolutions radicales aux questions aiguës», en commentant l’assassinat du scientifique nucléaire iranien.

Étant la première position annoncée par un des pays du Golfe, un communiqué était publié par le ministère qatari des Affaires étrangères, indiqua que «le MAE du pays, Mohamed ben Abderrahmane al-Thani avait appelé par téléphone, son homologue iranien, Mohamed Jawad Darif».

Il signala que «Doha condamnait l’assassinat du scientifique iranien, Mohsen Fakhrizadeh et qu’elle estima que l’acte était une violation aux droits de l’homme».

«L’incident ne fait que verser de l’huile sur le feu, dans un temps où l’on cherche des outils pour calmer la tension et retourner à la table du dialogue et de la diplomatie », avait souligné le communiqué, en appelant Téhéran «à résoudre l’affaire avec sagesse».

Samedi, l’agence de presse iranienne, Irna, avait signalé que le président iranien affirma que «son pays comptait répondre à l’attaque au bon moment», estimant que «l’opération était un piège placé par Israël».

L’agence nota également que les Gardiens de la révolution islamique avaient promis «une lourde vengeance», et qu’ils avaient pointé Israël du doigt.

Rappelons que vendredi, le ministère iranien de la Défense avait annoncé la mort de Mohsen Fakhrizadeh (63 ans), le chef de son département de la recherche et de l’innovation, après avoir été victime d’une fusillade et d’une attaque par véhicule piégé, accusant directement Israël et les États-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos