vendredi, septembre 17, 2021

Bahreïniens contre la normalisation avec Israël, colère et indignation

Courrier arabe

Le hashtag «بحرينيون_ضد_التطبيع#» (Bahreïniens contre la normalisation) a fait le trend sur Twitter, durant les dernières heures, avec près de 68 mille tweets publiés, exprimant la colère des Bahreïniens qui ont dénoncé la normalisation des relations avec Israël, annoncée vendredi, par le gouvernement de leur pays.

Plusieurs activistes, académiciens, militants et citoyens se sont exprimés, et ont rejeté avec indignation la nouvelle annoncée officiellement par leur pays.

Certains ont exposé une partie des crimes commis par l’occupation israélienne contre le peuple palestinien, pour renforcer leur position et illustrer leur opinion.

Zainab al-Aaradi, fut l’une d’entre eux, en rappelant l’assassinat criminel de l’enfant palestinien Mohamed Dorrah et son père, signalant que «le monde n’oubliera jamais de telles barbaries», et affirmant : «Israël est un ennemi qui tue les enfants, la paix est inconcevable avec lui».

D’autres, comme Mohammed Rais, ont publié les photos d’anciens combattants bahreïniens, portants des armes et des affiches sur lesquelles ils avaient écrit, «Nous les Bahreïniens sacrifions nos âmes pour la Palestine et les Arabes et tous les Musulmans».

Aussi, plusieurs ont partagé une déclaration, signalant chacun en son nom : «Je suis Bahreïnien et la normalisation ne me représente pas, la Palestine est ma cause, elle l’était et elle le sera toujours».

Beaucoup ont rejeté la position officielle annoncée par le gouvernement de leur pays, affirmant que l’annonce était «un couteau pointé dans le dos du peuple bahreïnien et une trahison aux sacrifices de la nation».

Rappelons que le Bahreïn est le deuxième pays au Golfe à annoncer officiellement la normalisation de ses relations avec l’Etat hébreux, seulement quelques jours après que les Emirats arabes unis aient entrepris le pas.

Toutefois, plusieurs pays arabes ont regretté l’annonce, déplorant le fait que «les pays supposés protéger la Palestine et son peuple se choisissent de s’allier avec son ennemi».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos