mercredi, octobre 27, 2021

La marche du retour à Gaza: Le compteur des victimes est toujours en marche

Courrier arabe

Des soldats israéliens ont attaqué, vendredi, les manifestants palestiniens, lors de la « marche pacifique du retour» à l’est de Gaza, faisant un martyr et 30 blessés.

Le ministère palestinien de la santé a annoncé, dans un communiqué, qu’un civil était mort et que 30 autres étaient blessés, dont 4 enfants et un secouriste, après avoir été victimes des violentes attaques de l’armée israélienne, pendant la 58éme marche du retour à l’est de la bande de Gaza.

Depuis mars 2018, les Palestiniens participent aux marches hebdomadaires organisées près de la barrière de séparation entre la bande de Gaza et Israël, où l’armée israélienne a posté 200 tireurs d’élite au long de la clôture, ce qui a coûté la vie à des centaines de manifestants et a broyé l’existence de milliers d’autres blessés.

Les cibles des tirs violents des forces d’occupation israéliennes, sont une minorité qui ne cesse de croître, «les éclopés de Gaza», des victimes qui boitent et claudiquent, et dont l’existence et réduite au néant.

Sans que la communauté internationale ou le Conseil de sécurité ne viennent à une solution définitive, les israéliens continuent leurs violations à l’encontre de manifestants pacifiques sans que la moindre charge ne leur soit reprochée.

Les Palestiniens protestent pour appeler à la justice, et revendiquer leur droit à une vie digne et libre, après 70 ans de Nakba, 50 ans d’occupation militaire et 12 ans de siège, ils s’affirment prêts à continuer les marches jusqu’à ce que leur voix soit entendue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos