lundi, novembre 30, 2020

Bataille de Tripoli: les offensives de Haftar se poursuivent au mois sacré de Ramadan

Courrier arabe

Les affrontements entre les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) et les milices relevant du général à la retraite Khalifa Haftar ont été repris de nouveau hier, au niveau des axes du sud-est de Tripoli, dans une tentative par cette dernière de reprendre par force le contrôle sur des zones perdues lors des violents heurts précédents.

Mohammed Gnounou, le porte-parole des forces loyales au GNA a affirmé que les forces du GNA ont pu repousser hier, des attaques ciblant le site militaire de « Yarmouk » et un autre vers l’ancien aéroport.

Le porte-parole a confirmé à « Al-Arabi Al-Jadid » que Haftar a eu un autre échec, lors de son assaut sur les deux axes, en ayant une perte de soldats dont un prisonnier et un mort, en plus de la destruction de deux véhicules.

Gnounou a souligné que les forces de Haftar ont tenté d’avancer vers Tripoli en intensifiant ses frappes aériennes, il a assuré également que les régions de Wadi Rabie et la route de l’aéroport ont assisté à plus de cinq raids militaires.

Ce dernier a ajouté que les forces du GNA ont, à leur tour, procédé à un tir de roquettes sur la base militaire Watia, en enregistrant une autre victoire.

De sa part, le centre des opérations Al-Salam, relevant des milices de  Haftar, a annoncé que le nombre des incursions lancées jusqu’au jour sur Tripoli a atteint neuf opérations, en affirmant avoir détruit l’état-major du gouvernement dont le club diplomatique, la route menant au Nord-est de Bir al-Ghanam, la banlieue tripolitaine Al-Zahra, Wadi Rabie, et la voie vers al-Machriki.

Selon des rapports, les milices relevant de Haftar ont perdu un nombre important des sites à l’intérieur des cités au sud de Tripoli étant sous leur contrôle, dont les forces gouvernementales ont pu y repousser, et y recouvrer de nouveau.

Les mêmes forces ont réussi d’avancer vers les deux villes de Gharyane et Tarhounah, considérées comme des sites stratégiques du stationnement des milices de Haftar.

D’autre part, l’Organisation Mondiale de la Santé désormais (OMS) a assuré que les derniers bilans ont enregistré au mois 432 morts et 2069 blessés depuis le début des offensives sur Tripoli.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte, selon la presse israélienne

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu préparerait une visite officielle en Égypte dans les prochaines semaines, afin de rencontrer le Président égyptien, Abdel Fattah...

Le quatrième round du dialogue libyen démarre lundi au Maroc

Le quatrième round des négociations entre la Chambre des Représentants libyenne et le Haut Conseil d'Etat libyen, débutera lundi, dans la ville de Tanger (nord du Maroc),...

Palestine: La solution à deux États devient de plus en plus difficile à atteindre,...

« Il est douloureux que la Cause de la Palestine reste toujours sans résolution jusqu'à présent », a déclaré, dimanche, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio...

Israël refoule deux personnalités émiraties respectées dans leur pays

Les autorités israéliennes ont refoulé, samedi, deux personnalités émiraties d’entrer au pays, sous prétexte de ne pas avoir conclu les procédures nécessaires exigées en...

Maariv : les visites mutuelles et contacts entre Israël et l’Arabie saoudite se trament...

Le journal hébreu "Maariv" a révélé, lundi denier, que les relations entre Israël et l'Arabie saoudite existent depuis une longue date à savoir de...