mercredi, juin 16, 2021

Cisjordanie: Une grève générale contre la colonisation paralyse la ville d’Hébron

Une grève générale a paralysé, lundi, la ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie occupée. Une action qui vise à condamner la colonisation israélienne dans la vieille ville d’Hébron.

Le Mouvement palestinien de libération nationale « Fatah » avait appelé à une grève globale, lundi, en refus de la colonisation israélienne ciblant la vieille ville d’Hébron, après que le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennet, ait approuvé la construction d’un nouveau quartier juif en lieu et place du marché de gros (marché aux légumes) à Hébron.

Le correspondant sur place de l’Agence Anadolu (AA) a indiqué que les magasins du gouvernorat d’Hébron ont fermé leurs portes et que la grève a paralysé tous les aspects de la vie (institutions gouvernementales et privées, éducation, transports et vie commerciale).

Dans son communiqué, le Fatah a déclaré qu’il « ferait tout son possible pour arrêter les mesures de judaïsation d’Hébron et du reste des terres de l’État de Palestine ».

Les citoyens ont été invités à prier à la mosquée Ibrahimi « pour confirmer son islamité ».

La semaine dernière, le ministre Bennett a donné son accord aux plans de construction d’un nouveau quartier juif au cœur de la ville palestinienne d’Hébron, au sud de la Cisjordanie occupée.

Israël occupe la vieille ville d’Hébron, qui est habitée par environ 600 colons juifs et 200 étudiants, gardés par 1 500 soldats israéliens. Alors que, selon les estimations du Bureau central palestinien des statistiques pour 2019, la population palestinienne à Hébron atteint près de 743 mille habitants.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos