vendredi, novembre 27, 2020

Corée du nord : menace indirecte en dévoilant un missile balistique

Le 10 octobre 2020, un missile balistique intercontinental (ICBM) a paradé lors d’un grand défilé de nuit organisé à l’occasion du 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs. Selon la chaîne de télévision publique KCTV, l’imposant ICBM – posé sur un tracteur-érecteur-lanceur qui ne comptait pas moins de 11 essieux – a défilé sur la place Kim Il-sung, du nom du fondateur de la République populaire nord-coréenne.

«Le plus gros missile mobile à combustion liquide jamais vu»

Il s’agit du «plus gros missile mobile à combustion liquide jamais vu à ce jour», a tweeté Ankit Panda de la Federation of American Scientists, une ONG qui identifie les risques liés au nucléaire.
La longueur de ce missile est évaluée à environ 20 mètres pour un diamètre d’environ 2 mètres.

Il est plus grand que son prédécesseur, le Hwasong-15 (Mars-15), dont le rayon d’action est estimé à près de 13 000 kilomètres. Lancé fin 2017, des tests avaient été effectués avant la première réunion au sommet du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un avec le président américain Donald Trump à Singapour, en 2018.

Ce missile est censé atteindre n’importe quelle partie des États-Unis continentaux avec une ogive nucléaire. Bien que la Corée du Nord ait effectué trois essais d’ICBM, il n’est cependant pas certain que le pays dispose de la technologie nécessaire pour protéger une tête nucléaire lors de son entrée dans l’atmosphère. Pour Leif-Eric Easley, professeur à l’université Ewha de Séoul, il n’est donc pas possible de savoir dans quelle mesure l’équipement «fonctionne vraiment». Mais «l’armement présenté lors du défilé est un rappel sérieux qu’il ne faut pas ignorer la Corée du Nord», ajoute-t-il.

Ce nouvel ICBM a été précédé d’un Pukguksong-4a, nouveau missile mer-sol lancé par sous-marin qui conférerait une nouvelle dimension à l’arsenal militaire nord-coréen. Aucun cas de Covid-19 dans le pays, selon Kim Jong-un Lors de ce défilé, Kim Jong-un a déclaré : «Nous continuerons à renforcer notre armée à des fins d’autodéfense et de dissuasion […] Si vous n’avez pas la force, vous devrez essuyer les larmes et le sang qui couleront de vos deux poings serrés».

Lors de la parade, les diverses unités militaires se sont succédé sur la place sous le regard d’un Kim Jong-un parfois souriant et plaisantant avec ses généraux. Des escadrons d’avions de combat ont volé au-dessus de la ville en larguant des fusées éclairantes, puis des véhicules blindés et missiles ont défilé dans les rues. Aucun des participants ni personne dans le public ne portait de masque ni ne pratiquait la distanciation sociale, le leader nord-coréen ayant assuré qu’il n’y avait «pas une seule personne» atteinte de coronavirus dans son pays. Visiblement ému, il a remercié à plusieurs reprises ses concitoyens pour leurs efforts. En janvier, Kim Jong-un avait décidé de fermer les frontières de la Corée du Nord afin d’empêcher une propagation de l’épidémie apparue chez le voisin chinois.

Le chef de l’Etat nord-coréen a également souhaité «une bonne santé à tous les gens à travers le monde, qui combattent les maux du virus maléfique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Qatar : Des nouvelles sur l’affaire du nouveau-né trouvé dans les poubelles de l’aéroport international...

Le procureur général au Qatar a communiqué de nouveaux détails concernant l’affaire du bébé trouvé dans les poubelles de l’aéroport international de Doha, et...

Syrie: Un avion venu des Émirats arabes unis et chargé de dollars américains arrive...

Une source syrienne privée a raconté «qu’un avion syrien était arrivé à la base militaire d'al-Mezzeh, à Damas, venu des Emirats arabes unis (EAU),...

Des comptes Twitter émiratis et saoudiens publient des fausses déclarations d’Obama à propos de...

Des comptes sur Twitter, appartenant à des pays du Golfe, ont publié des déclarations attribuées à l’ancien président américain, Barack Obama, notant que «...

Le gouvernement égyptien à la chasse aux activistes pour tester les réactions internationales

Des sources diplomatiques égyptiennes ont affirmé que «l’affaire de la détention des responsables de l’organisation «Initiative égyptienne des droits personnels» (EIPR) était un plan...

Yémen : Des protestataires condamnent l’enlèvement d’un prédicateur célèbre

Des dizaines de Yéménites ont organisé, jeudi, un rassemblement protestataire à Taïz, au sud-ouest du Yémen, pour dénoncer l'enlèvement du célèbre prédicateur Abdul Qadir...