jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Coronavirus: 51 cas détectés au sein du système onusien à travers le monde

Cinquante et un cas de COVID-19 ont été signalés au sein du système onusien à travers le monde en date de mardi et la présence physique du personnel onusien à son siège à New York a été considérablement réduite, a déclaré un porte-parole de l’ONU.

« Je ne connais aucun autre haut responsable, patron ou chef d’agence des Nations Unies qui est infecté par le virus (à part David Beasley) », a affirmé Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, lors d’un point de presse télévisé.

M. Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) et ancien gouverneur de la Caroline du Sud des Etats-Unis qui a récemment été testé positif au nouveau coronavirus, « se portait bien quand nous avons reçu ses dernières nouvelles et il travaille actuellement depuis chez lui, en Caroline du Sud ».

Quant à la présence physique du personnel onusien au siège des Nations Unies, M. Dujarric déclaré que « le nombre de présentations de badges (à travers les tourniquets de sécurité) aujourd’hui à 11h était d’environ 130, ce qui représente une baisse par rapport aux 11.000 enregistrés le dernier jour quand nous avions aucune restriction en place à l’ONU ».

Selon le porte-parole, le chef de l’ONU « réduit son temps passé dans le bâtiment. Il travaille partiellement chez lui et partiellement dans les locaux (de l’ONU) ».

« L’ONU suit les restrictions mises en place par l’Etat de New York. Tout le personnel non essentiel est chargé de travailler à domicile. Il y a, évidemment, du personnel essentiel qui doit rester dans le bâtiment, notamment les techniciens qui nous permettent d’avoir ces briefings et ces conférences de presse virtuels », a-t-il dit.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos