dimanche, décembre 4, 2022

Coupe du monde Qatar 2022 : La révolution lancée par le Qatar en faveur des droits des travailleurs migrants

Courrier arabe

Alors qu’il préparait l’organisation de la Coupe du monde 2022, le Qatar a été accusé d’exploiter les travailleurs migrants ayant participé à la construction des stades du Mondial.

Cependant, les observateurs pensent que les campagnes de diffamation lancées contre le petit émirat du Golfe n’ont aucun fondement et rappellent que «le gouvernement qatari a traité avec transparence les rapports des ONG et des institutions internationales, qui s’intéressent à la situation des travailleurs migrants».

Il faut savoir qu’ils sont plus de 2 millions de migrants travailleurs au Qatar, depuis que ce dernier a obtenu le droit de l’organisation de la Coupe du monde, ce qui a fait que ce dossier soit exploitable par nombreuses parties ayant du mal à voir un pays arabe relevé un si grand défi international.

La révolution des travailleurs migrants commence au Qatar

L’OIT (Organisation internationale du travail) a indiqué que «le Qatar a réalisé en quelques années ce que les autres pays n’ont pas pu faire durant des décennies», tout en affirmant que «le Qatar avançait vers le renforcement des réformes du marché du travail».

Les réformes adoptées par le Qatar ont donné justice aux travailleurs migrants, leur ont donné une voix et les ont intégré au sein d’un dialogue social.

Et si la loi adoptée pour permettre aux ouvriers d’élire des représentants a complètement révolutionné la situation des travailleurs migrants, les nombreuses modifications apportées à la loi du travail qatari ont changé la vie de cette catégorie.

Les conditions de travail

D’abord, l’abolition du système de la kafala (le tutorat) a permis aux travailleurs d’avoir la liberté de choisir leur travail et de pouvoir quitter le pays quand ils le souhaitent.

Ensuite, en mars 2021, le Qatar est devenu le premier pays au Golfe à imposer un salaire de base pour les travailleurs en dépit de leur nationalité et de leur secteur de travail y compris les aides à domicile.

Les employeurs ont été obligés à transférer les salaires sur les comptes de banques qataries, afin que le ministère du Travail puisse suivre les procédures et détecter les violations. Des sanctions sévères ont ainsi été imposées aux recruteurs qui ne payaient pas leurs salariés.

La sécurité et la santé 

Aussi, la sécurité et la santé professionnelle ont été privilégiées par les réformes du Qatar, qui a adopté une loi interdisant le travail du 1er juin au 15 septembre entre 10h et 15 h 30 dans les zones exposées au soleil.

Par cette loi, le Qatar est devenu le pays du Golfe ayant le plus gros nombres d’heures d’interdiction de travail. Son application a aussi réduit le nombre des travailleurs qui se rendaient aux hôpitaux. Ils étaient 1520 en 2020 contre seulement 341 en 2022 (soit une baisse de 77%).

Les autorités ont aussi organisé des campagnes d’inspection en 2021 et 2022, qui avaient entrainé la fermeture de 338 sites (2021) et 463 sites (2022) n’ayant pas respecté les lois du pays.

La justice et les droits 

Et au niveau de la justice, les ouvriers avaient des sources limitées pour porter plainte, alors un programme de coopération a été mis en place pour leur permettre de contacter la justice.

Une plateforme numérique dédiée aux plaintes a été créée et des comités chargés de résoudre les litiges entre ouvriers et recruteurs ont été formés.

Depuis, le ministère qatari du Travail a enregistré 34425 plaintes entre octobre 2021 et octobre 2022, signalant «qu’elles étaient liées majoritairement au non versement de salaire».

Il avait souligné que «66,5% des pliantes ont été résolues et que 31% d’entre elles ont été transférées aux comités de litiges, qui ont tranché dans 84% en faveur des travailleurs».

Sans oublier qu’en 2018, un fonds pour soutenir et assurer les travailleurs a été créé afin de protéger les salariés au cas où le recruteur ferme sa compagnie.

Il est à noter que tous ces réformes s’inscrivent dans le cadre de la vision de 2030 que le Qatar s’est fixée, afin de réaliser une évolution économique nationale diversifiée et fondée sur le savoir et la connaissance.

Dernières infos

Le président israélien arrive à Bahreïn pour une visite d’État

Le président israélien Isaac Herzog est arrivé, dimanche, dans...

La France dévoile un nouveau plan de lutte contre les trafics de tabac

Le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a dévoilé,...

Borrell demande l’ouverture d’une enquête sur la mort d’un Palestinien, tué par l’armée israélienne

Le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères...

Tunisie : 7 personnes mortes à l’intérieur des prisons durant le deuxième semestre de 2022

Le président de l'Observatoire tunisien des droits de l'Homme...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

Coupe du monde Qatar 2022 : Le stade 974 sera démantelé et offert à la Tunisie à la fin du Mondial

Le Qatar et la FIFA ont officiellement décidé d’envoyer le stade 974 en Tunisie, où il sera monté à nouveau dans la ville de...

Coupe du monde Qatar 2022 : Les médias israéliens sont indésirables au milieu de la population arabe

Les médias hébreux pensaient que les Accords d’Abraham encourageront les supporters arabes à les recevoir chaleureusement au Qatar, où se déroule actuellement la Coupe...

Le président de la Fédération française de football prend la défense du Qatar et dénonce des critiques excessives

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a dénoncé les attaques lancées contre le Qatar à l’ombre de son...

Qatar Energy signe un accord de 15 ans pour approvisionner l’Allemagne en gaz naturel liquéfié

Le ministre qatari de l'Énergie, Saad Sherida Al-Kaabi, a déclaré ce mardi que la compagnie Qatar Energy avait signé un accord avec l'Allemagne pour...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here