vendredi, octobre 22, 2021

Covid-19 : Le Liban se place en confinement et ferme ses aéroports

Pour tenter de freiner la progression du Covid-19 après l’apparition d’une centaine de cas et de trois décès, le gouvernement libanais a pris, dimanche, des mesures extrêmes.

Au lendemain des mesures inédites prises par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19, la vie semble s’être arrêtée au Liban. Les places sont désertes, les écoles, les universités, les restaurants et les commerces sont fermés. Des patrouilles de l’armée et de la police sillonnent les rues des grandes villes pour empêcher les rassemblements.

La « mobilisation générale » décrétée dimanche est une disposition de la loi sur la défense nationale qui permet au gouvernement de gérer les ressources du pays et de réquisitionner ce qui lui semble nécessaire dans la lutte contre le virus.

Les autorités ont demandé à tous les Libanais de rester confinés chez eux pendant deux semaines. Les établissements de l’éducation et les crèches sont déjà fermés depuis le 2 mars.

Isolé du monde

A partir de mercredi prochain et jusqu’au 29 mars, le Liban va complètement s’isoler du reste du monde. L’aéroport international de Beyrouth, les ports et les frontières terrestres seront fermés.

Quelques heures avant ces mesures drastiques, la corniche du bord de mer à Beyrouth et d’autres endroits étaient bondés de monde, malgré les mises en garde des autorités d’éviter les rassemblements. Une attitude jugée inconsciente par les médias et les responsables de la santé. La police et les services de renseignement militaires sont intervenues pour disperser la foule.

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos