vendredi, février 26, 2021

Covid-19 : les Mondiaux féminins au Canada annulés

Le championnat du monde féminin de hockey sur glace 2020 qui devait se dérouler à partir du 31 mars courant dans la province canadienne de la Nouvelle Ecosse (est) a été annulé, à cause de la propagation du Covid-19, ont rapporté, samedi, des médias locaux.

L’information a été ensuite confirmée par René Fasel, président de la Fédération internationale de Hockey sur glace (IIHF), qui a précisé que le tournoi devant se dérouler, pendant deux semaines, dans les villes de Halifax et de Truro, a été annulé.

Cette décision, a-t-il indiqué, a été prise « conformément à la recommandation du médecin hygiéniste en chef de la province de la Nouvelle-Ecosse et de l’IIHF », soulignant que « des craintes ont été exprimées quant à la santé des joueuses et des spectateurs, à cause du Covid-19 ».

De son côté, Tom Renney, chef de la Direction de Hockey Canada, a souligné que « des efforts énormes ont été déployés par nos athlètes, notre personnel, le comité organisateur hôte et nos partenaires, et nous avons hâte de continuer les préparatifs pour la tenue de cet événement de classe mondiale lorsqu’il sera de retour en Nouvelle-Écosse en 2021 ».

Notons que les Mondiaux féminins du Hockey sur glace avaient été annulés auparavant, à cause de l’éclosion, en 2003, en Chine également, du « Syndrome respiratoire aigu sévère » (Sras).

Le patron de l’IIHF a relevé que son instance attendra, jusqu’à la mi-avril prochain, pour statuer sur le maintien ou non des Mondiaux masculins de la discipline, dont l’entame est prévue, le 8 mai en Suisse.

« Nous sommes préoccupés, et nous suivons l’évolution de la situation de près », a lancé Fasel dans ce sens.

De nombreuse compétitions sportives ont été annulées, reportées ou disputées à huis clos, tout particulièrement, en Europe, depuis la propagation de la pandémie. Des doutes planent sur la tenue des prochaines Olympiades à Tokyo, prévues du 24 juillet au 9 août.

Au Canada, 49 personnes ont été infectées jusqu’à présent. Aucun décès n’est à déplorer.

Apparu pour la première fois dans la ville chinoise de Wuhan (centre), le 12 décembre 2019, le Covid-19 s’est propagé dans 85 pays, provoquant un état de panique et de psychose partout dans le monde.

L’OMS avait décrété, à la fin du mois de janvier dernier, l’état d’urgence à l’échelle moniale, pour faire face à cette propagation rapide.

Plus de 100 mille personnes ont été touchées et 3400 décès ont été enregistrés à cause de la pandémie, dont la majorité en Chine, en Italie et en Iran.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos