23.2 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

Crash du Boeing: l’Iran connaissait la vérité de l’incident dès le début, affirme Kiev

Dans un échange diffusé dimanche par la télévision ukrainienne et datant du 8 janvier, un pilote évoque « la lueur d’un missile ».

Téhéran savait-il dès le début que des tirs de missile étaient à l’origine du crash du Boeing 737 de l’Ukraine International Airlines le mois dernier? C’est en tout cas l’accusation portée par Kiev en se basant sur une conversation entre un pilote iranien et les contrôleurs aériens au moment du crash.

Dans une conversation diffusée dimanche soir par la chaîne de télévision ukrainienne 1 + 1 et durant environ 5 minutes, deux hommes identifiés comme un aiguilleur de l’aéroport de Téhéran et un pilote de la compagnie Iran Aseman Airlines échangent en farsi, le second disant observer « la lueur d’un missile » puis une explosion.

Après plusieurs jours de déni, les forces armées iraniennes avaient fini par admettre avoir abattu par « erreur » ce Boeing 737, quelques minutes après son décollage le 8 janvier. Les 176 personnes à bord, en majorité des Iraniens et des Canadiens, ont toutes perdu la vie.

« Sur notre itinéraire, il y a des lumières, comme un missile. Il y a quelque chose ? », demande dans l’enregistrement le pilote du vol EP3768 en provenance de Chiraz (centre-sud de l’Iran), qui s’apprêtait à atterrir. L’aiguilleur lui répond n’avoir aucune information. « À quoi ça ressemble ? À quoi ressemble cette lumière ? », demande-t-il.

« Sur notre itinéraire, il y a des lumières, comme un missile. Il y a quelque chose ? », demande dans l’enregistrement le pilote du vol EP3768 en provenance de Chiraz (centre-sud de l’Iran), qui s’apprêtait à atterrir. L’aiguilleur lui répond n’avoir aucune information. « À quoi ça ressemble ? À quoi ressemble cette lumière ? », demande-t-il.

« La lumière provient sans doute d’un missile », explique le pilote. « Il ne se dirige pas vers la ville (Téhéran) au moins ? », s’enquiert l’aiguilleur. « Peut-être bien… Ah non, il provenait de la ville », répond le pilote.

« Ukraine International Airlines 752, me recevez-vous ? »

Après quoi, l’aiguilleur essaie à plusieurs reprises sans succès de joindre le vol d’UAI qui venait de décoller (« Ukraine International Airlines 752, me recevez-vous ? »). « C’était une explosion, nous avons vu une très grande lumière. Je ne sais pas vraiment ce que c’était », ajoute encore le pilote.

« Cela prouve que la partie iranienne savait dès le début que notre avion avait été abattu par un missile, ils le savaient » dès sa chute, a réagi le président ukrainien Volodymir Zelensky dans une interview publiée sur le site de 1 + 1.

Cette chaîne, dont le propriétaire est un oligarque considéré comme proche du président et possède des parts dans la compagnie aérienne Ukraine International Airlines (UIA), propriétaire de l’avion abattu, a affirmé avoir reçu cet enregistrement « des services spéciaux ». De son côté, un haut responsable ukrainien, Oleksiï Danilov, a exclu lundi que la fuite puisse provenir de Kiev.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici