jeudi, décembre 3, 2020

Crise Migratoire: un ferry de la Corsica Linea sauve des migrants en méditerranée

On a appris ce lundi 2 septembre qu’un ferry de passagers français avait porté secours à des migrants à la dérive en mer Méditerranée. Cela s’est passé dans la nuit de dimanche à lundi. Une première pour la compagnie française Corsica Linea qui effectue des trajets entre la France et l’Afrique du Nord.

Le Méditerranée, un ferry transportant 2 000 passagers, part dimanche d’Alger à destination de Marseille. Dans la nuit, il reçoit un appel de détresse : un petit bateau à moteur est à la dérive depuis plusieurs jours, apparemment en panne d’essence. Le ferry se déroute pour lui porter secours.

Dix-huit migrants sont hissés à bord, ils sont originaires d’Afrique du Nord. Leur état de santé est relativement bon. On leur fournit de la nourriture et des lits pour se reposer. Ils sont ensuite transportés au port le plus proche, Alcudia, à Majorque.

La porte-parole de la compagnie de ferry Corsica Linea, qui fournit ces informations, affirme que le personnel du Méditerranée n’a fait que son devoir en portant assistance à des personnes en danger en mer.

Les migrants sont souvent secourus par des bateaux de commerces, des porte-conteneurs, des tankers ou bien des ONG.  Mais il est rare qu’ils soient sauvés par des navires transportant des passagers.

Un navire de l’ONG Lifeline saisi par l’Italie

Malgré l’interdiction des autorités italiennes, un bateau avec une centaine de migrants à bord a pu accoster ce lundi au sud de la Sicile. Le navire humanitaire Eleonore de l’ONG allemande Lifeline a été immédiatement saisi par la police. Le navire était en mer depuis huit jours dans l’attente d’un port sûr pour débarquer ses passagers.

«Le navire se trouve actuellement dans le port de Pozzallo. Il a été saisi. À présent, la police interroge le capitaine Klaus-Peter Reich. Quant aux migrants, ils ont été admis dans un centre d’accueil», affirmeAxel Steier, co-fondateur de l’ONG Lifeline.

Le capitaine du navire a expliqué dans un tweet avoir été contraint de se diriger vers les côtes italiennes parce que la « situation à bord représentait un danger de mort » en raison d’une mauvaise météo et d’une mer agitée durant la nuit.

« Le capitaine a agi de façon légale, souligne Axel Steier. Il s’agissait d’une situation d’urgence qui lui permettait donc d’accoster, mais il est toutefois menacé d’une amende d’un million d’euros et d’une peine de prison allant jusqu’à dix ans. Si le juge en décide ainsi, nous allons bien sûr nous défendre. Le bateau a traversé une tempête cette nuit, plusieurs passagers souffraient d’hypothermie, nous étions donc forcés d’accoster. La plupart des passagers sont originaires du Soudan, ils ont passé huit jours à bord de notre navire, après deux jours sur une embarcation de fortune qui était en train de couler lorsque nous sommes arrivés. Maintenant, tout le monde est rétabli et nous espérons qu’ils auront droit à une procédure d’asile équitable.»

Un appel à dons pour un nouveau bateau

« Quant à notre bateau saisi, cela prendra du temps et nous avons donc lancé un appel à dons pour acquérir un nouveau bateau qui pourra rapidement partir en mer. Il y a des gens qui risquent de se noyer. Si personne ne leur porte secours, ils mourront. C’est inadmissible. Nous sommes en Europe, ici, et nous défendons le droit de vivre », conclut Alex Steier.

SourceRFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Al-Jazeera : «Une résolution à la crise du Golfe est attendue les heures à venir»

La chaîne informationnelle, Al-Jazeera, a indiqué, hier mercredi, que «les heures à venir pourraient apporter une résolution à la crise du Golfe», signalant que...

10 bases militaires et 20 mille combattants entre forces étrangères et mercenaires en Libye...

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye a mis en garde mercredi contre les répercussions négatives découlant de la présence de 10 bases militaires et...

L’émir du Qatar et Kushner discutent des développements au Moyen-Orient

L'émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, a discuté, mercredi, avec Jared Kushner, gendre et Conseiller du président américain Donald Trump, des derniers...

Libye : Accord sur un mécanisme de vote pour élire le chef du gouvernement...

Les participants au Forum de dialogue politique libyen ont convenu, mercredi, d’adopter un mécanisme de vote pour convenir des critères de candidature pour le...

Tunisie : le Premier ministre appelle à la réouverture des sites de production bloqués

Le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechici a appelé à la réouverture des sites de production bloqués. Mechichi a présidé, mercredi, une réunion de travail au Palais du...