samedi, juillet 24, 2021

Dahlan au Soudan.. Un plan émirati visant à confisquer la révolution

Courrier arabe

Mohammed Dahlan, l’ancien dirigeant de Fatah et député au Conseil législatif palestinien, est de retour pour figurer dans les événements les plus marquants dans le monde arabe, à partir de son lien étroit avec le prince héritier d’Abou Dhabi, Mohammed Ben Zayed.

Après ses visites en Iraq, en Libye, en Égypte et au Yémen qui avaient suscité de nombreuses interrogations, il est au Soudan. Ce qui soulève une question cruciale : Que fait-il dans ce pays ?

Une nouvelle mission pour Dahlan

Selon le site « Al-khalidj-online », des sources haut placées au Caire ont confirmé cette visite de Dahlan avec une délégation émiratie et arabe. Une visite entourée de secrets. Mais il est clair pour le site que Dahlan n’est pas venu à Khartoum en tant que Leader palestinien mais plutôt en sa qualité de conseiller à la sécurité du prince héritier d’Abou Dhabi.

Les EAU sont contrariés par la tournure des événements au Soudan notamment après la détention de l’ex-président Omar El-Béchir. Les Émirats tentent d’agir par conséquent afin de rendre la situation favorable à leurs intérêts.

La délégation émiratie qui a pour chef Dahlan, a rencontré des responsables dans l’armée soudanaise, au premier rang desquels le général Mohammed Hamdan Deqlo (Hmidti), président adjoint de la junte militaire et le commandant de la force d’appui rapide.

Le Conseil militaire a déclaré dans un communiqué, que cette visite était destiné à : « soutenir le Soudan et son peuple dans cette phase historique ». Mais pour les sources du site « Al-khalidj-online », elle vise davantage à exercer de fortes pressions pour que le pouvoir revienne à un homme qui sauvegarderait les intérêts émiraties et ceux de ses alliés dans la région.

Qu’il soit civil ou militaire, le prochain président doit nécessairement avoir la même vision que ces deux pays du Golfe notamment, sur le dossier de la guerre au Yémen et la question de la normalisation des relations avec Israël.

Sur ce dernier point, Dahlan est chargé d’éradiquer toute présence du mouvement palestinien Hamas et celui des Frères musulmans pour préparer le terrain à l’établissement de relations entre le Soudan et Israël.

Outre le personnage de Dahlan avec son vaste réseau de relations arabes, américaines et même israéliennes, les EAU et l’Arabie Saoudite compte aussi sur les relations solides qu’entretient Taha Othmane Hussein, conseiller au palais royal saoudien, avec les chefs de l’armée soudanaise pour peser sur les événements en leur faveur.

Les sources que citent « Al-khalidj-online » concluent en assurant que les EAU jouent un rôle suspect et dangereux dans ce pays africain et se sert de Dahlan pour l’appliquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos