23.2 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

De 200 en septembre à 1400 en décembre, le nombre des mercenaires russes engagés en Libye par «Wagner» s’élève

Courrier arabe

Le département de la Défense des États-Unis, le Pentagone, a signalé que le nombre des mercenaires, engagés en Libye, par la compagnie russe «Wagner», a considérablement augmenté durant la fin de l’année dernière, marquant que 1400 mercenaires étaient détectés en décembre dernier.

Un rapport présenté, mardi, par l’inspecteur général du Pentagone, a pointé du doigt les mercenaires engagés par la compagnie russe «Wagner», en Libye, indiquant: «En septembre 2019, leur nombre était d’environ 200, mais il a considérablement augmenté en décembre, arrivant jusqu’à 1400 mercenaires».

D’après le rapport, «la présence russe sur les terres libyennes menaçait la collaboration entre Washington et ses partenaires dans l’ouest africain, handicapait les efforts menés par les États-Unis dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et risquait de présenter des obstacles devant ses alliés miliaires».

Dans ce contexte, des sources diplomatiques ont raconté aux médias, que «la Russie s’est opposée à une décision du Conseil de sécurité nationale, qui visait à approuver la déclaration finale de la Conférence de Berlin, protestant contre le terme «mercenaires» et demandant qu’il soit substitué par «combattants étrangers»».

Rappelons que le 11 janvier dernier, lors d’une conférence de presse conjointe, tenue avec la chancelière allemande, «Angela Merkel», le président russe «Vladimir Poutine» avait reconnu la présence «de citoyens russes en Libye», insistant à signaler qu’«ils ne représentaient pas la Russie et qu’ils n’étaient pas payés par le gouvernement russe».

Aussi, l’opération «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère), affiliée au Gouvernement d’union nationale GNA, avait diffusé une vidéo, où l’otage «Ameur al-Jokm», un pilote combattant sous les ordres du général libyen à la retraite «Khalifa Haftar», avouait que les mercenaires de «Wagner» combattaient à leurs côtés, et raconta qu’ils étaient chargés de tirer des mortiers et de diriger les systèmes de brouillage, installés à «Tarhounah».

Par ailleurs, des observateurs expliquent que le rapport du Pentagone se présente au moment où les Américains réalisent que la présence russe, en Libye, menace leurs intérêts, dans la région, et démontre que Washington est déterminé à agir pour traiter cet acteur discret.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici