mercredi, juin 16, 2021

Des Israéliens attaquent des Arabes dans des villes mixtes

Des centaines d’Israéliens ont attaqué, mercredi, des Palestiniens dans plusieurs villes et villages arabes d’Israël.

La chaîne officielle israélienne « Kan » a rapporté que des dizaines d’Israéliens avaient attaqué des citoyens arabes dans la ville de « Bat Yam » près de Tel Aviv, et l’un d’eux avait été grièvement blessé.

Lod a également été le théâtre d’affrontements entre les forces d’occupation israéliennes et des jeunes palestiniens, selon des témoins oculaires.

Les mêmes sources ont indiqué que des centaines d’Israéliens avaient attaqué les maisons de citoyens arabes de la ville où ils ont affronté des jeunes Arabes.

L’un des témoins oculaires a déclaré que les agresseurs israéliens avaient placé des pancartes sur les maisons arabes, afin qu’ils puissent les démarquer des maisons israéliennes et les attaquer.

D’autres villes et villages arabes d’Israël sont en proie à des affrontements entre la police israélienne et des jeunes palestiniens, en particulier dans les villes d’Acre et de Tibériade, selon la chaîne Kan.

La même source a indiqué que des Israéliens avaient été grièvement blessés à la suite d’affrontements avec des Arabes dans la ville d’Acre.

Ces derniers jours, des villes mixtes en Israël ont été le théâtre de grandes manifestations «en soutien à Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa». Néanmoins, la police israélienne a arrêté des dizaines de Palestiniens à Lod, Ramla, Acre et autres villes.

La situation a explosé à la suite des attaques « brutales » commises par la police et les colons israéliens, depuis le début du mois béni de Ramadan, le 13 avril, à Jérusalem, en particulier dans le quartier « Bab Al-Amoud », la mosquée Al-Aqsa et ses environs, ainsi que le quartier « Sheikh Jarrah », où Israël tente d’évacuer 12 maisons des familles palestiniennes au profit des colons.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos